Stations de ski : le front commun

par | 4 Déc 2020

Les rassemblements solidaires se multiplient dans les stations (Courchevel, Le Grand-Bornand, Le Corbier, La Toussuire, Aussois, Châtel, Morzine, La Plagne, Val Cenis, La Clusaz… et on en oublie !) pour réclamer l’ouverture à Noël des stations de sports d’hiver.

Mercredi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les Départements de Savoie, Haute- Savoie et Isère, l’Association nationale des maires de stations de montagne, Domaines skiables de France, le Syndicat des moniteurs de ski et le Syndicat des guides de haute montagne ont saisi le Conseil d’État pour contester la légitimité même de la décision du gouvernement : « Empêcher l’ouverture de toutes les remontées mécaniques de France (…) n’est pas cohérent avec les autres mesures nationales : ouverture du métro parisien, des salles de spectacle… »

Tous s’étranglent aussi de la volonté de sanctionner les Français qui iraient skier à l’étranger. Le gouvernement semble inflexible ? Cela n’entame pas la détermination des acteurs. Le président de Domaines skiables de France, Alexandre Maulin, arbore un sourire matois pour annoncer des actions en début de semaine… Et dans le même temps, les acteurs touristiques continuent à inviter les touristes (parfois avec de solides ristournes) à passer leurs fêtes de fin d’année en montagne. Il n’y a pas que le ski dans la vie…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest