Le groupe Sibuet vend la Cour des Loges à Lyon

par | 12 Mar 2020

Le groupe hôtelier mégevan vient de céder son établissement lyonnais La Cour des Loges à l’investisseur britannique Principal Real Estate Europe. Cet emblématique 5-étoiles de 60 clés s’est vendu 24,5 millions d’euros.

Comme annoncé dans nos pages (en avant-première) en septembre 2019, le groupe Maisons et Hôtels Sibuet, installé à Megève depuis sa création, a décidé de réduire la voilure en vendant certains de ses actifs 4 et 5 étoiles à la montagne et à la ville. La Cour des Loges, qui faisait partie du lot, vient d’être cédé à l’investisseur britannique Principal Real Estate Europe (Principal) pour le compte de son véhicule Hotelfund II. Le montant de la transaction s’élève à 24,5 millions d’euros.

Situé dans le vieux-Lyon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, la Cour des Loges abrite 60 chambres dans quatre bâtiments à l’architecture Renaissance. Crédit photo La Cour des Loges

Un hôtel sous bannière Radisson Collection

Dans le cadre de cette opération, l’acquéreur a conclu un bail à long terme avec le Radisson Hotel Group. Après sa rénovation programmée en 2021, l’hôtel sera exploité sous la bannière Radisson Collection. Pour rappel, cet établissement 5 étoiles était dans le giron de la famille Sibuet depuis 2000. Situé dans le vieux-Lyon, rue du Boeuf, il abrite 60 chambres réparties dans quatre bâtisses Renaissance, deux restaurants dont un étoilé, un bar, un spa ainsi que plusieurs salles de séminaire. « Radisson et Principal travailleront en étroite collaboration pour rénover l’hôtel, créant une destination unique pour les voyageurs d’affaires et de loisirs, tout en préservant soigneusement le caractère et l’histoire du bâtiment », souligne Principal dans un communiqué.

La Cour des Loges est un joyau de la Renaissance. Crédit photo La Cour des Loges

Quatre établissements cédés

Il s’agit du quatrième actif vendu par la famille Sibuet, après les cessions en 2019 du Refuge du Montenvers à Chamonix, du Terminal Neige Totem à Flaine et de l’hôtel des Dromonts à Avoriaz. Cette décision s’inscrit dans la nouvelle stratégie du groupe hôtelier, qui a toujours prôné une hôtellerie de passion et différenciante, ne serait-ce que par le service et l’expérience client. « Avec dans l’idée, à court terme, de se concentrer sur de nouveaux projets », expliquait Nicolas Sibuet, pdg du label, dans une interview accordée en septembre dernier à Eco Savoie Mont Blanc. Dans l’empire des Sibuet, dirigé désormais par Nicolas et Marie Sibuet (les enfants des fondateurs), figurent toujours 7 hôtels mais aussi des restaurants, des spas, un domaine viticole et, bien entendu, la marque de cosmétiques Pure Altitude, créée par Jocelyne Sibuet.

Par Patricia Rey

A lire aussi :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité