Ventes aux enchères | Enchère immobilière | Studio | Viuz en Sallaz (74) | 12 000€ | 7 octobre 2021 à 14h

par | 24 Août 2021

SELARL F.D.A (FALLION – DUBREUIL), avocats
56 Place de l’Hôtel de Ville 74130 BONNEVILLE
Tél : 04.50.97.21.81 – Fax : 04.50.97.37.07
fallion-dubreuil@wanadoo.fr

Vente aux enchères publiques

Un studio de 21,92 m2 avec placard à skis sur la commune de VIUZ EN SALLAZ (74)
sis Copropriété « Fleurs des Alpes » 291 & 262 Chemin des places

Mise à prix : DOUZE MILLE EUROS (12.000,00 €), frais en sus

Le Jeudi 7 OCTOBRE 2021 à 14 h

A l’audience du Juge de l’Exécution chargé des Saisies Immobilières du TRIBUNAL JUDICIAIRE (74), au Palais de Justice, 18 Quai du Parquet 74130 BONNEVILLE

A la requête du Syndicat des Copropriétaires de la résidence « FLEURS DES ALPES », sise 291 & 262 Chemin des Places à VIUZ EN SALLAZ (74250), agissant poursuites et diligences de son Syndic en exercice, la S.A.R.L. ORPI CGPI, au capital de 7.622,45 €, immatriculée au Registre du Commerce d’ANNECY sous le n° 424 713 857, dont le siège social est sis 122, grande rue 74340 SAMOENS, elle-même représentée par son gérant en exercice, domicilié es-qualité audit siège, et dûment habilitée par décision de l’assemblée générale du 18 février 2017. Ayant pour avocat constitué la SELARL F.D.A (FALLION – DUBREUIL), agissant par Me Emmanuel DUBREUIL, son co- gérant en exercice.

Désignation des biens :

Sur la commune de VIUZ EN SALLAZ (74), dans un ensemble immobilier en copropriété dénommé Résidence «FLEURS DES ALPES» sis 291 et 262 chemin des places, au pied du télésiège des places, cadastré section B sous le numéro 1811 pour une contenance de 84a et 18ca, au sein du bâtiment A, bâti sur 5 niveaux avec ascenseur et desservant 38 logements, sans interphone ni digicode :

Le lot numéro 12 :
Au 1ème étage, un studio comprenant : entrée, séjour, coin kitchenette, salle de bains – WC, d’une superficie de 21,92m2 avec balcon et un placard à skis situé dans un local au rez de chaussée,

avec les 81/10.000émes de la propriété du sol et des parties communes et 274/10.000émes des parties communes particulières du bâtiment A, Tels que les biens se poursuivent ont été désignés aux termes de l’état descriptif de division et règlement de copropriété.

Occupation : Le 10 février 2020, jour de l’établissement du PV de description, le bien était meublé mais il n’était plus alimenté en électricité. Syndic : La copropriété a pour syndic la SARL ORPI CGPI, 122 grande rue 74340 SAMOENS (Tél : 04.50.89.84.84)

Le tout plus amplement décrit du PV de description dressé par Maître Jean-Marie HUGON, huissier de justice à ANNECY (74) le 10 février 2020, annexé au cahier des conditions de la vente.

Visite : par huissier, le vendredi 17 septembre 2021 de 14 h à 15 h

Enchères (articles R.322-40 et R.322-41 du Code des Procédures Civiles d’Exécution) : elles ne seront reçues que par le ministère d’un Avocat inscrit au Barreau de BONNEVILLE (74), porteur d’un chèque de banque de 3.000,00 € ou d’une caution bancaire irrévocable.

Renseignements :

1.Au Greffe du Juge de l’Exécution près le TRIBUNAL JUDICIAIRE de BONNEVILLE (Tél : 04.50.25.48.00), où

chacun peut prendre connaissance du cahier des conditions de la vente déposé le 8 avril 2020 et du PV de description y annexé (RG N° 20/00400).

2.Au cabinet de la SELARL F.D.A (FALLION – DUBREUIL), avocats et sur https://avoventes.fr/cabinet/fda-fallion- dubreuil-bonneville

Fait et rédigé à BONNEVILLE 24 juin 2021 SELARL F.D.A

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Next Summer : le business d’abord !

L’industrie de l’outdoor s’est rassemblée les 13 et 14 septembre à Albertville pour présenter les produits printemps-été 2022. Un salon qui se veut avant tout fédérateur post-crise. Après des mois d’interruption en raison de la crise sanitaire, le monde...

LIRE LA SUITE

Trialp se chauffe à l’huile usagée

La société savoyarde, spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets, modernise sa plateforme de traitement des huiles, devenue obsolète. « Cette plateforme a été décidée il y a un an pour permettre à la fois d’améliorer les conditions de travail et la...

LIRE LA SUITE

Covid-19 : le passe sanitaire fait débat

Passe sanitaire oblige, les établissements de santé sont contraints de se réorganiser. Les syndicats s’inquiètent du manque de personnels. « Le passe sanitaire est un non-sens », s’insurge Angélique Neutens, secrétaire générale de la CGT au Centre hospitalier...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest