L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée
L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée
Notez cet article !

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux.

C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en réalité augmentée qui permet de découvrir à quoi ressemblait le site il y a quelques centaines d’années.

Cette réalisation est le fruit d’un travail de plusieurs mois mené par l’entreprise francilienne Art Graphique et Patrimoine (AGP) sous la houlette d’un comité scientifique regroupant historiens, archéologues ou encore architectes. Parmi lesquels Arnaud Delerce, ancien directeur scientifique du domaine et Anne Baud, qui a piloté les fouilles archéologiques, deux piliers de la valorisation du site entamée au début des années 2000 (inauguration du domaine de découverte en 2007).

« L’application, disponible sur smartphone ou sur tablette mais également via un casque de réalité virtuelle (possibilité de louer tablette et casque sur place) offre une occasion unique de redécouvrir le domaine monastique et de voir l’abbaye dans son intégrité telle qu’elle était ou que nous pensons qu’elle était », explique Loïc Hergott, médiateur culturelsur le domaine de l’abbaye d’Aulps.

 

Le site propose une visite en 3D de l’abbaye telle qu’elle fut entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Photo : image AGP pour le Domaine de l’abbaye d’Aulps.

 

Reconstitution scientifique

« Pensons » ? Ce n’est donc pas sûr ? « Il s’agit d’une reconstitution et il n’existe pas d’image de l’abbaye de l’époque. Donc, forcément, il y a parfois une part d’interprétation. Par exemple, en bas mur du cloître il y a un parement noir, visible sur les vestiges dont nous disposons. En fonction de cela et de ce que nous avons pu voir sur d’autres sites (même type de parement) nous avons pris le parti de faire courir ce parement sur l’ensemble du mur du cloître. »

Pour autant l’interprétation est limitée et il s’agit bien d’une reconstitution scientifique. « Nous avons choisi la période XVIe-XVIIIe siècle car nous disposons de davantage de documents fiables (plans, descriptions) pour cette époque que pour le moyen âge. Et toute la reconstitution a été soumise à un comité scientifique justement pour être le plus fidèle possible aux éléments historiques (vestiges archéologiques et documents). »

 

Lors de la visite il est possible de faire varier les ambiances lumineuses pour apprécier la vie de l’abbaye à différentes heures et lors de différentes prières. Photo : image AGP pour le Domaine de l’abbaye d’Aulps.

Interview Arnaud Delerce, ancien directeur scientifique du domaine de l’abbaye d’Aulps et membre du comité scientifique qui a superviséle projet “réalitée augmentée” (vidéo réalisée par l’abbaye d’Aulps) :

 

Visite à 360 degrés

Pas question de déambuler partout casque sur la tête : sur ce site multi-niveaux le risque de chute serait trop important. Mais avec son écran ou son casque, le visiteur peut se poster à certains points et bénéficier alors d’une découverte en 3D et à 360 degrés, avec en plus des «pastilles» audios explicatives. Une première historique car personne n’avait plus vue l’abbaye entière depuis sa destruction en 1823 (ni par les guerres, ni par le feu : par les villageois de Saint-Jean-d’Aulps qui ont fait sauter l’édifice pour en récupérer les pierres et se construire une église paroissiale plus près du centre-bourg !)

Des jeux, le chant des moines et même la possibilité de changer l’ambiance lumineuse (pour correspondre aux différentes prières et heures de la journée) sont aussi au menu de cette découverte augmentée.

 

Loïc Hergott, médiateur culturel au domaine de l’abbaye d’Aulps, lors des essais de casque. Photo : abbaye d’Aulps.

 

80 000 euros financés à 80% par l’Europe

Cette première en Pays de Savoie a nécessité un investissement de 80 000 euros, porté à 80% par l’Union européenne via le fond Alcotra (projet Alcotra-Pacta de promotion de l’action culturel en territoire alpin). Le reste émane des collectivités, en premier lieu la communauté de communes du Haut-Chablais.

« Ces visites en réalité augmentées sont disponibles depuis mi-juillet et les retours sont excellents », se réjouit Loïc Hergott. Le domaine espère alors voir sa fréquentation poursuivre son ascension : grâce à l’important travail de valorisation historique et d’animation (exposition, évènements, rencontres…) l’abbaye est passée en 20 ans du stade de curiosité aperçue depuis la route à celui d’attraction reconnue (22 000 visiteurs payants l’an dernier). Le site a obtenu le label «Qualité Tourisme» en 2012, renouvelé en 2016.

 

Infos pratiques

Accès : l’abbaye est située à Saint-Jean-d’Aulps (Haute-Savoie), entre Thonon-les-Bains (25 km) et Morzine (7km).
Horaires d’ouverture : jusqu’au 15 septembre, tous les jours de 10h à 19h.
Tarifs (entrée simple) : adulte 6,50 € ; enfant (6-16 ans)  3,50 €.
Location casque et tablette : 5€

Le Domaine de découverte de la vallée d’Aulps occupe le site de l’ancienne abbaye cistercienne Sainte-Marie d’Aulps à Saint-Jean-d’Aulps (Haute-Savoie). Outre les vestiges de l’abbatiale du XIIe siècle, il comprend un centre d’interprétation unique en Europe consacré à la vie quotidienne dans les abbayes médiévales et des jardins.  Plus d’informations sur www.abbayedaulps.fr

 

 

 

 

L’église abbatiale de l’abbaye d’Aulps a célébré les 800 ans de sa consécration en 2012, alors que les premiers moines s’étaient installés sur le site il y a plus de 900 ans, aux alentours de 1094-1095. Photos ci dessus : Eric Renevier et D.R.

 

Le film d’annonce du lancement des visites en réalité augmenté (film promotionnel du domaine de l’abbaye d’Aulps) :

 

Une vidéo qui retrace le projet de la réalité augmentée sur le site (film réalisé par l’abbaye d’Aulps) :

 

Et là, une visite du site en drône (film réalisé par La France vue du drône)

 

A lire aussi :

Le Géopark du Chablais obtient le feu vert de l’Unesco pour 4 ans de plus

 

 

 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC

MAG ECO DE L'AIN

PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE


ARTICLES RÉCENTS

Publi-reportage / Aménager un bureau de direction

Publi-reportage / Aménager un bureau de direction

Avant tout un espace de travail, le bureau de direction est aussi un lieu de réception, de réunion et d’échange. Son aménagement doit être étudié avec attention, il doit refléter l’esprit de votre entreprise. Du mobilier contemporain au mobilier design ou fonctionnel,...

Événement : faire de la sérieuse transition écologique une fête

Événement : faire de la sérieuse transition écologique une fête

Mobiliser les acteurs locaux aux lourds enjeux climatiques, la CAPI veut en faire un rendez-vous sérieusement ludique. Tornade, tsunami.., la Planète vit des heures difficiles dont la cause en est le réchauffement climatique. Des études montrent que la hausse de +1,5°...

Portrait : Sébastien Montaz-Rosset, réalisateur de l’extrême

Portrait : Sébastien Montaz-Rosset, réalisateur de l’extrême

Réalisateur et guide, Sébastien Montaz-Rosset filme, au hasard de ses rencontres, des sportifs exceptionnels. Ses documentaires saisissants portent un regard autre sur la montagne et l’homme. Sans fard ni distorsion. Tout le monde, dans le milieu de la montagne,...

Comment le Petit Pays veut continuer à grandir

Comment le Petit Pays veut continuer à grandir

Arrivant à une période charnière de son développement, l’association veut se structurer pour se donner les moyens de doubler sa fréquentation d’ici 5 ans. «Il faut que vous veniez visiter le Parc aux épouvantails, mais je vous donne rendez-vous au Hameau du Père Noël...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 16 novembre 2018

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 16 novembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°46 du 16 novembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Feuilletez l'édition 73 (Savoie) : Feuilletez l'édition 74 (Haute-Savoie) : Le saviez-vous ? Vous...

OnlyKart renouvelle sa flotte de karting

OnlyKart renouvelle sa flotte de karting

Le complexe de loisirs Onlykart inaugure en première mondiale la dernière gamme de karts Sodikart. Complexe de loisirs indoor à Dagneux, OnlyKart (12 personnes, 1,5 million d'euros de CA) vient d'investir 400 000 euros sur ses karts. « Nous renouvelons l'intégralité...

Votre magazine ECO Nord Isère du 16 novembre 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 16 novembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°46 du 16 novembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! Pratique, non […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Objets connectés, avez-vous une âme ?

Objets connectés, avez-vous une âme ?

La question méritait d’être posée ! Et elle le fut, par le Centre Hospitalier de Bourgoin-Jallieu, qui teste actuellement Pepeer, un robot interactif au service des patients. L’Internet des objets, ou IoT (Internet of Things), est un scénario dans lequel « les objets,...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentéeNotez cet article ! Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en réalité augmentée qui permet […]
This category can only be viewed by members.