Quelles sont les communes les plus pauvres en Savoie Mont Blanc ?

par | 09 février 2024

Il y a quelques mois, l’Insee révélait des statistiques régionales et départementales sur la pauvreté. Elle vient de publier celles à l’échelle des villes. Examen riche… en enseignements.

Dans la nouvelle livraison de l’Insee Auvergne-Rhône-Alpes sur la pauvreté, seules sont prises en compte les villes de « plus de 2 000 personnes dans les ménages fiscaux » (à quelques subtilités près, cela veut dire plus de 2 000 habitants), pour éviter tout risque d’identification des personnes. En ressort une liste de 56 communes sur 279 en Haute-Savoie et 37 sur 273 en Savoie. Un “échantillon” tout de même significatif puisqu’il pèse autour de 60 % de la population totale (63 % en Haute-Savoie, 59 % en Savoie).

Les 5 communes les plus pauvres en Haute-Savoie (74) :

  • Annemasse
  • Cluses
  • Scionzier
  • Faverges-Seythenex
  • Rumilly

Les 5 communes les plus pauvres en Savoie (73) :

  • Moûtiers
  • Albertville
  • St Jean-de-Maurienne
  • Montmélian
  • La Léchère

Inégalités territoriales

La différence entre les deux départements est nette. La Haute-Savoie, qui affiche le deuxième plus bas taux de pauvreté de France (9,5 %, derrière la Vendée à 9,1 %) et le quatrième revenu médian (28 120 €/an, derrière Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines), ne compte que dix communes (de « plus de 2 000… ») avec un taux de pauvreté supérieur ou égal à la moyenne régionale de 13,3 %. Et ces dix communes ne pèsent “que” 16 % de la population départementale.

À Moûtiers, le revenu médian est de 19 280 €/an, très loin du record haut-savoyard de Collonges-sous-Salève (46 700 €/an).

En Savoie, ce sont 14 communes, qui représentent plus de 33 % de la population départementale. Deuxième constat : au sein de chaque département, la pauvreté est inégalement répartie. En Savoie, le bassin Albertville- Tarentaise compte 7 des 10 villes aux taux de pauvreté les plus élevés, dont les deux premières (Moûtiers et Albertville).

En Haute-Savoie, c’est le Genevois qui est omniprésent, avec 5 communes dans le top 10 (dont 4 dans le top 5), trustant même le podium à lui tout seul (Gaillard, Annemasse, Ambilly). À l’inverse, Grand Annecy est épargné : aucune commune de l’agglomération ne figure dans le top 10 départemental. Mieux même, aucune ne dépasse les 10 % de taux de pauvreté (Annecy est à 10 %) et “l’agglo” compte 6 des 10 communes ayant les taux les plus bas du classement (5 ou 6 %).

En Savoie, Chambéry (19 %) et Barby (13 %) sont sur le podium, tandis que Cognin (12 %) et La Ravoire (10 %) sont à 10 % ou plus. Toutefois, là aussi, le bassin compte 5 des 10 communes ayant le taux le plus faible du département (en incluant Le Bourget-du-Lac), sans toutefois qu’aucune d’elles ne soit sous les 6 %.

1 158 € : c’était le seuil mensuel de pauvreté (pour une personne seule) pour l’année 2021, année des statistiques évoquées ci-dessus. Ce seuil correspond à 60 % du revenu médian national.

Grand écart à la frontière

Au-delà du taux de pauvreté, l’examen des revenus est, lui aussi, instructif. La Haute- Savoie affiche, et de loin, les communes où les riches sont les plus riches : à Collonges (n°1), les 10 % les plus riches (le « 9e décile », dixit l’Insee) tutoient les 109 000 euros annuels. Et dans 10 communes du département, ce 9e décile dépasse les 76 000 €/an… quand il plafonne à 66 740 € à Tresserve, leader en Savoie.

Mais le “74” abrite aussi les plus pauvres des pauvres : le 1er décile (10 % les moins fortunés) peine à 8 720 €/an à Gaillard, quand il émarge à 10 180 € à Courchevel (les “planchers” respectifs des deux départements). Le revenu médian le plus bas est à 21 720 €/an en Haute-Savoie, à Cluses ; ce qui est tout de même 12,7 % au-dessus des 19 280 €/an de Moûtiers.

Quant au médian le plus haut, en Savoie, il plafonne à 29 640 €/an (Tresserve), soit… 57,5 % en dessous du record haut-savoyard de Collonges-sous-Salève (46 700 €/an). Sans surprise, huit des dix communes où le revenu médian est le plus élevé sont directement frontalières de la Suisse.

Un million de pauvres en région Auvergne-Rhône-Alpes…

Un million de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en Auvergne-Rhône-Alpes, soient 12,7 % de la population… Relativement stables au cours des dernières années, ces chiffres la placent au 3e rang des régions les moins pauvres, derrière les Pays de la Loire et la Bretagne. La pauvreté touche les plus jeunes, les personnes seules et les familles monoparentales. La Savoie, la Haute-Savoie et l’Ain figurent parmi les départements de la région les moins exposés.


Éric Renevier et Sophie Boutrelle


À lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Édito | Sauver la montagne ?

Alors que l’avenir de la montagne suscite toujours autant d’intérêt et de passion, le rapport publié par Joël Giraud (1), ancien ministre de la Cohésion des territoires (et député radical des Hautes-Alpes), enfonce le clou. Et de manière plutôt opportune si l’on en...

LIRE LA SUITE

Domaines skiables : des investissements records

Les exploitants ont investi 546 millions d’euros dans les remontées mécaniques en 2023, notamment dans de nouvelles télécabines. Les équipements de loisirs progressent, participant à la diversification des stations. En 2023, les investissements concernent...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 1er mars 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°9 du 1er mars 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS