Chablais : pose de la première pierre pour la ressourcerie R’mize

par | 26 Jan 2022

En Octobre, la R’mize ouvrira ses portes à Anthy-sur-Léman. Une ressourcerie doublée d’un tiers lieu unique dans la région.

C’est un modèle inédit dans la région Auvergne Rhône-Alpes qu’ont construit les sept associations et les trois collectivités territoriales composant l’association Pôle ressourcerie du Chablais. La R’mize, dont la première pierre vient d’être posée à Anthy-sur-Léman, comprendra en effet des ateliers de remise en état d’objets récupérés dans les déchetteries du territoire, un tiers-lieu et un magasin de vente des produits réparés.

En 2018, deux associations d’insertion (Chablais insertion et l’Atelier Re-Née), font un constat commun : elles croulent sous les dons d’objets ou de textiles, tout comme les déchetteries. Contacts sont pris avec cinq autres associations pour construire un projet commun. En 2019, une première trame voit le jour. Présentée aux trois communautés de communes du Chablais, qui ont la compétence du traitement des déchets, elle remporte leur adhésion ainsi que celle d’un collectif de citoyens.

Les représentants du projet à l’occasion de la pose de la première pierre. Crédit photo : pôle ressourcerie du Chablais

Encouragés par une étude de faisabilité favorable, les membres de la nouvelle association obtiennent également l’assurance des financements nécessaires. Sur 1,1 million d’euros d’investissement, la moitié sera apportée par les collectivités locales, et l’autre par les banques.

La R’mize, qui sera volontairement située en pleine zone commerciale, dans un hangar de 1500 mètres carrés, aura donc pour but de valoriser des objets récupérés en déchetterie puis de les revendre. Avec, entre les deux opérations, une démarche forte d’insertion et de retour à l’emploi durable. Une vingtaine d’emplois en insertion, avec formation et accompagnement, seront ouverts sur des métiers de l’environnement, de la logistique et de la vente.

« Nous collecterons jusqu’à 300 tonnes d’objets par an dans les déchetteries du territoire avec nos agents spécialisés, ils seront alors traités et remis en état au sein de notre fabrique avant d’être revendus au sein de la boutique de 500m2 sur place », résume la co-présidente, Astrid Baud-Roche.

Au centre du bâtiment, un tiers-lieu ouvert à tous permettra aux visiteurs de se rencontrer, de boire un café, de voir une exposition ou un spectacle. « On y trouvera aussi du wifi gratuitement, complète Claude Richard, co-président. Un des objectifs de ce tiers-lieu est également de permettre au public en insertion d’accéder à la culture. »

Une initiative d’autant plus bienvenue que la Haute-Savoie est le département de la région qui consomme le moins dans le portefeuille global des contrats aidés. En son sein, le Chablais est lui-même la zone la moins bien pourvue.


Photo à la une : les deux co-présidents, Astrid Baud-Roche et Claude Richard. Crédit photo : pôle ressourcerie du Chablais.

0 commentaires

Découvrez également :

Jeu Change mise sur le réemploi

Après avoir travaillé dans l’industrie du jouet, Juliette Maquaire lance Jeu Change, en avril dernier, une plateforme de jeux et jouets reconditionnés pour les particuliers. Son constat : 70 à 80 % des jeux et jouets, principalement fabriqués en Asie, ont une durée...

LIRE LA SUITE

Extension collège Péron © Département de l'Ain

Les collèges de l’Ain face au défi énergétique

Pour maîtriser la hausse des coûts de l’énergie, le Département affine sa stratégie dans la rénovation de ses établissements. « Nous travaillons sur le nouveau Plan collèges qui couvrira la période 2024-2030 : différents scenarii sont étudiés en associant les...

LIRE LA SUITE

20 ans Mécabourg

Le bel âge de Mécabourg

Le groupement des entreprises de la métallurgie fête ses 20 ans, mais préfère regarder devant. « Au départ, nous étions 13 entreprises, dont six au bureau. Les projets sont allés au-delà de ce que l’on pouvait espérer », a relevé Philippe Padet. « L’état...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest