Coup de projecteur sur l’histoire de la Veyle

par | 25 Fév 2021

L’association Histoire et Patrimoine de Grièges relance son festival de vidéo amateur “Patrimoine et Traditions”. À vos téléphones et caméras !

L’association Histoire et Patrimoine, à Grièges, a relancé son festival de vidéo amateur “Patrimoine et Traditions”, après une première saison avortée en 2020, à cause du premier confinement qui n’avait pas permis de réunir le jury. Les participants 2021 concourront d’ailleurs avec ceux de l’année dernière. Car il s’agit bien d’un concours, pour lequel chacun est invité à produire une vidéo d’une durée de 3 à 5 minutes maximum, tournée sur le canton de la Veyle, sur un sujet libre en lien avec le patrimoine. Les films, montés, sonorisés, sous-titrés a minima et prêts à être visionnés, devront être stockés sur des clés USB ou DVD. Les concurrents ont jusqu’au 22 mars, dernier délai, pour envoyer leurs œuvres et leur fiche d’inscription, téléchargeable sur le site de la fédération Patrimoine des Pays de l’Ain, au trésorier d’Histoire et Patrimoine, Jean Vital.

Enregistrer la mémoire locale

« À l’origine de ce festival, on trouve plusieurs ambitions, explique ce dernier. La première est de pouvoir enregistrer la mémoire locale, notamment celle des personnes âgées, avant leur disparition, surtout dans les espaces ruraux. C’est pourquoi il n’y a pas de thème imposé. La vidéo peut aborder n’importe quel élément du patrimoine, qu’il soit bâti ou non bâti. Elle peut revenir y compris sur un élément de l’histoire récente : pourquoi tel quartier porte tel nom ou comment la construction du TGV a coupé en trois, la commune de Grièges, par exemple. L’idée était également de donner un coup de projecteur sur l’association, qui a réalisé plusieurs livres, dont un pré-inventaire du canton de Pont-de-Veyle, en 1986. Enfin, nous constatons que beaucoup de monde fait de la vidéo aujourd’hui. Il eut été dommage de ne pas essayer de les regrouper. Encore une fois, il s’agit de ne pas perdre des éléments de connaissance et tradition orale. »

L’association espère, cette fois, pouvoir réunir un jury de professionnel et dévoiler le palmarès, le samedi 17 avril, à la salle des fêtes de Saint-André-d’Huiriat. Une communication a été lancée à travers les différents bulletins municipaux des communes de la Veyle, pour inviter tous les réalisateurs amateurs de plus de 14 ans, accompagnés éventuellement d’une autorisation parentale pour les mineurs, à concourir.


Échanges

Si les conditions sanitaires le permettent, les lauréats seront invités à venir présenter leur film et à échanger avec le public, à l’issue de la projection publique.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le magazine ECO de l’Ain du 25 février 2021. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Carisinfo et Lokalero font cause commune

En rachetant Lokalero et ses solutions connectées de collecte de dons, l’éditeur haut-savoyard Carisinfo complète la panoplie de ses offres et élargit son potentiel de clients. Sophie Boutrelle Avec GiveXpert, une...

Lire la suite

La Brasserie Malt Emoi se fait mousser

Nouveau lieu de production, nouveau lieu de vente directe et changement dans le pilotage, 2021 est une année de brassage, pour l’entreprise. C’est le moins que l’on puisse dire, cette année, « ça brasse » au sein de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest