La CPME 01 “Ainpuls” encore de nouveaux projets

par | 14 Jan 2021

Les inscriptions sont lancées pour la 4e édition du week-end d’innovation collaborative de la confédération.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 5 janvier. Porteurs de projets et porteurs de compétences sont invités à se faire connaître sur le www.ainpuls-cpme01.org. La quatrième édition d’Ainpuls, le week-end d’innovation collaborative de la CPME de l’Ain, se déroulera les 5, 6 et 7 mars au Centre international de rencontres de Saint-Vulbas. « Le site permet de réunir l’ensemble des équipes, dans le respect des distances sociales et des gestes barrières », justifie la présidente de la confédération, Agnès Bertillot, quant à cette localisation.

Un marathon de 48 heures

Les fondamentaux de l’événement ne changent pas. Les porteurs de projets feront l’objet d’une présélection à 10-15 jours de l’événement. Ceux qui seront retenus pitcheront, lors de la soirée d’ouverture, leur innovation devant les porteurs de compétences. Il leur faudra convaincre ensuite ces derniers de rejoindre leur équipe. Des équipes qui se mettront aussitôt au travail pour détricoter et reconstruire l’idée de départ, avec pour objectif de présenter un projet ficelé au jury, au terme du week-end. « J’ai une entreprise dotée de son propre bureau d’études et de son propre fablab pour développer de nouveaux produits. Jamais nous n’avons réussi à faire ce que fait Ainpuls en 48 heures. Il nous faut trois mois », relève Florian Arot, coordonnateur des six coachs qui navigueront d’une équipe à l’autre pendant ces trois jours. « Peut-être parce qu’on a un relais permanent entre les différents porteurs de compétences et les coachs, suggère l’un de ces derniers, Bertrand Pitance. On a de ce fait, vraiment 48 heures non-stop d’innovation. »

Les lauréats bénéficieront de dotations apportées par plus de quinze partenaires, parmi lesquels, trois nouveaux : Auvergne Rhône-Alpes Entreprise, l’agence de développement économique de la Région, Fabinum (la fabrique numérique itinérante), deuxième fablab à rejoindre l’aventure, et le Syndicat intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain (SIEA). « Nous pensons pouvoir apporter, outre quelques subsides, notre réseau et nos savoir-faire en matière de numérique. Ainpuls nous apparaît comme un symbole opérationnel des dynamiques entrepreneuriales à l’œuvre dans ce département », justifie son président, Walter Martin, quant à cet engagement.

Mais, les candidats ont bien plus à gagner que ces dotations. « Ainpuls, ce sont des contacts et des experts présents pour dynamiser leur projet. S’il leur fallait présenter une innovation devant autant de professionnels et de partenaires potentiels que ceux qui constituent le jury, il faudrait un an. Et puis, nous continuons à les suivre, même quatre ans après », souligne Florian Arot qui cite le cas de ce créateur d’un système de filtration en passe de recevoir, prochainement, le numéro un mondial de la piscine.

Un réseau de compétences et un suivi

L’expérience n’en est pas moins enrichissante pour leurs accompagnateurs. « Certains se sont découverts de nouvelles compétences », relève Philippe Lautré, l’un des coachs. « Un comptable vient comme porteur de compétences pour sa vision chiffrée du projet, mais il va également être conduit à se prononcer sur la stratégie de communication, le marketing, etc. », enchérit Florian Arot. Et Catherine Buchot, directrice du pôle entrepreneur du Crédit Agricole, partenaire de longue date, de conclure : « Ainpuls apporte aux créateurs ce qui leur manque le plus, un réseau de compétences et un suivi dans la durée. »


Conférences

L’an dernier, une ouverture au public avait été tentée, à travers l’organisation de conférences. Ces dernières seront à nouveau proposées, mais en guise de public, il faudra, crise sanitaire oblige, se contenter des participants.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le magazine ECO de l’Ain du 14 janvier 2021. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest