La CPME « Ainpuls » de nouvelles idées

La CPME « Ainpuls » de nouvelles idées
La CPME « Ainpuls » de nouvelles idées
Notez cet article !

Du 13 au 16 mars, des porteurs de projets ont passé leur concept à la moulinette de porteurs de compétences.

Un week-end entier pour brainstormer et innover collectivement, c’est le concept que proposait la CPME de l’Ain à travers la première édition d’Ainpuls, du 16 au 18 mars au château de Chazey-sur-Ain. Le vendredi soir, 13 porteurs de projet avaient une minute pour présenter leur idée, puis une heure pour convaincre quelques-uns des 20 porteurs de compétences, de les rejoindre. Car seules sept équipes étaient constituées au final. Ceux qui n’ont pas su convaincre devenaient alors porteurs de compétences.

Déconstruire

À partir du samedi, les idées des uns et des autres ont été détricotées, triturées, repensées, etc. « Ce n’était pas évident, pour les porteurs de projet de se voir malmenés de la sorte. Il fallait faire preuve d’une sacrée ouverture d’esprit », note Florian Arot, vice-président de la CPME 01, qui faisait partie des mentors chargés d’accompagner et coacher les équipes, à tour de rôle. La remise en question aura d’ailleurs été trop sévère pour l’un des sept porteurs de projet, puisque seulement six d’entre eux auront pitché devant le jury, dimanche soir.

Ainpuls, le jury du concours de pitchs

Le jury du concours de pitch.

Parmi les trois projets lauréats, il est un qui illustre à merveille le travail effectué ce week-end. Entrepreneur dans le secteur de la charpente métallique, Philippe Echasseriaud (Metal-Yfer à Lagnieu) était arrivé le vendredi, avec un projet d’agencement des pièces dans les camions, afin de gagner du temps sur la pose, celle-ci représentant 20 % des coûts de construction. Dimanche soir, il présentait Holo Puls, un système de gestion des chantiers de pose utilisant des casques de réalité augmentée, la modélisation numérique des bâtiments (BIM) et l’identification des pièces par puce RFID ou code-barres. « Le casque permet de superposer visuellement le chantier et le plan, d’augmenter les flux, d’identifier les pièces, de contrôler l’aplomb et la conformité aux normes », explique-t-il. Ce projet a notamment obtenu le prix Bpifrance. « C’est celui qui a le plus évolué au cours du week-end, où il y a le plus à faire et beaucoup de choses à financer », a justifié Alexandre Dufour, chargé d’affaires innovation de la banque publique d’investissement.

Les deux autres lauréats sont François-Xavier Cuvillier et Nina Fourmond. Le premier a présenté Led It Be, une solution nomade et modulable d’éclairage qui permet de créer des ambiances sur le lieu d’évènements éphémères, à partir de cuves industrielles de 1 000 l et de systèmes de LED sur batterie, pilotables à distance. « L’avantage est que l’on peut les superposer et les aligner à l’envi, pour créer des arches, des murs, des tables, des colonnes, des bars… », décrit ce conseiller en communication. Le jury s’est dit séduit par « le détournement d’usage des cuves et le caractère BtoB du modèle ».

Nina Fourmond, étudiante de l’école de gestion et de commerce (EGC), a présenté Miss Green, un restaurant 2.0 qu’elle espère ouvrir en septembre à Bourg-en-Bresse et qui associera, à un service à table traditionnel, des brunchs, ainsi que des solutions de click & collect et click & deliver pour permettre aux gens de manger sain, des produits bios, locaux ou équitables, sur leur lieu de travail, des menus simples et rapides, y compris pour les végétariens et les végétaliens. Le jury a apprécié d’avoir affaire à une jeune créatrice, le caractère abouti du projet, son ancrage local fort et son inscription dans les tendances de consommation du moment.

Les participants, quoiqu’épuisés par ce week-end très dense, semblaient tous ravis dimanche soir, y compris des candidats devenus porteurs de compétence, faute d’avoir su convaincre.

Ainpuls, les candidats

Les six candidats en lice pour le concours de pitchs du dimanche soir.

Ainpuls Lauréats

Les lauréats d’Ainpuls


Les partenaires d’Ainpuls

Cette première édition était soutenue par le Département, la communauté de communes de la Plaine de l’Ain, EDF une rivière un territoire, Groupama, la CCI de l’Ain, la chambre de métiers, le Crédit Agricole Centre-Est, Bpifrance, Orange, Lab 01, le Tiersmix et Alimentec.


Par Sébastien Jacquart

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SONDAGE ECO : NOS LECTEURS ET LE DIGITAL !

Participez à notre enquête ! 

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
La CPME « Ainpuls » de nouvelles idées Notez cet article ! Du 13 au 16 mars, des porteurs de projets ont passé leur concept à la moulinette de porteurs de compétences. Un week-end entier pour brainstormer et innover collectivement, c’est le concept que proposait la CPME de l’Ain à travers la première édition d’Ainpuls, du […]
This category can only be viewed by members.

Infographie 2019 : l’essentiel du TOP 500 des entreprises en Savoie Mont Blanc

Infographie 2019 : l’essentiel du TOP 500 des entreprises en Savoie Mont Blanc4 (80%) 1 vote Cette nouvelle édition du Top 500 des entreprises de Savoie Mont Blanc ne déroge pas à la tradition, puisque année après année le dynamisme et la santé de notre économie se confirment. Des volumes d’activité en progression, des taux […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Pin It on Pinterest

Share This