Les conseils d’orientation (CRO) des 3 délégations du Centre National de la Fonction Publique (CNFPT) en Auvergne-Rhône-Alpes (Auvergne, Grenoble, Lyon) ont tenu à exprimer de façon collective « leur opposition aux conséquences catastrophiques que la loi sur la fonction publique (NDLR : en cours de discussion au Sénat) aurait sur la formation des agents territoriaux. » Réforme « mal préparée », absence des « financements nécessaires », « siphonage » d’un tiers du budget actuel de la formation des agents territoriaux (pour financer l’apprentissage dans la fonction publique)…. les critiques formulées dans leur communiqué commun sont sévères. « Dans notre seule Région, 20 000 agents seraient ainsi privés de tout accès à la formation », claquent enfin les CRO, où siègent à la fois représentants du personnel et élus.