Inquiétudes sur le devenir des Blés d’or

par | 4 Oct 2018

Force Ouvrière appelle le personnel et les familles à venir manifester mardi 9 octobre 2018 devant les Blés d’or à Saint-Baldoph. En jeu, l’avenir de l’ehpad qui doit changer de gestionnaire avant la fin de l’année.

L ’Ehpad des blés d’or traverse une période mouvementée de son histoire. Le  syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu) qui le gère depuis sa création en 1991 va devoir passer la main à un autre gestionnaire. « Le préfet a donné l’alerte car le Sivu n’a pas vocation à gérer un ehpad. Il n’est pas non plus possible de passer en centre intercommunal d’action sociale car Grand Chambéry n’a pas repris la compétence sociale », explique Laurence d’Introno, secrétaire générale du groupement FO des services publics de la santé et du syndicat FO des Blés d’or.

Les options possibles

Parmi les solutions actuellement envisageables, la reprise de l’établissement par l’une des cinq communes (Saint-Jeoire-Prieuré, Challes-les-Eaux, La Ravoire, Saint-Baldoph, Barberaz) via un centre communal d’action sociale. Force Ouvrière, le personnel et les familles plaident pour cette option qui laisserait aux Blés d’or un statut de service public territorial. Dans l’hypothèse d’une reprise par le centre hospitalier de Métropole Savoie, l’ehpad deviendrait un service public hospitalier. Si le relais est pris par une fondation ou une association à but non lucratif, il passerait dans le secteur privé.

Un  budget à l’équilibre

Les blés d’or disposent d’une capacité de 80 lits et 6 chambres d’accueil temporaire pour des personnes âgées dépendantes. Ils emploient 53 agents dont 38 titulaires et disposent d’un budget annuel de l’ordre de 3 millions d’euros. «L’ehpad bénéficie d’une bonne réputation et a une liste d’attente de plus de deux années. Il s’auto finance par la contribution  de  l’agence régionale de santé, le conseil départemental et le reste à charge par les résidents et leurs familles« , souligne Laurence d’Introno en insistant sur l’attachement du personnel « à un service public de qualité garantissant l’impartialité, la neutralité, la solidarité »

FO organise un rassemblement le mardi 9 octobre 2018 à 11h00 devant l’établissement à Saint-Baldoph pour  montrer la détermination du personnel et des familles à rester dans le giron du service public territorial.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Quel est le nombre idéal de parlementaires ?

Un physicien de l’EPFL de Lausanne découvre des failles majeures dans la méthodologie d’un article classique qui influence le choix du nombre de parlementaires depuis près d’un demi-siècle. Le  nombre idéal de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest