Saint-Gervais : un ascenseur valléen et une télécabine à 45 millions

par | 27 janvier 2023

L’ascenseur valléen de Saint-Gervais, opérationnel fin 2023, créera une nouvelle mobilité pour les habitants.

Suite à l’avis favorable émis par l’enquête publique en juillet dernier, l’ascenseur valléen entre Le Fayet et le centre-bourg de Saint-Gervais sera mis en service fin 2023. L’ouvrage, une télécabine de 10 places, aura une capacité de transport de 1 600 personnes par heure. Depuis la nouvelle gare multimodale, les usagers pourront rejoindre directement le domaine skiable jusqu’au sommet du mont d’Arbois par la télécabine du Bettex (elle sera remplacée et fait partie intégrante de ce projet). Cet ascenseur valléen – qui vise à désengorger les deux axes routiers très fréquentés et à créer un nouveau mode de transport propre pour les habitants – permettra de réduire de 12 à 15 % les émissions de CO2 grâce à la prise en charge d’environ 125 000 personnes par an, selon le rapport du commissaire-enquêteur, qui a émis des réserves sur les nuisances sonores.

« Il a fallu réduire la voilure »

Reste le coût du projet. Chiffré au départ à 30 millions d’euros, puis à 34 M€, il atteignait il y a peu encore 49 millions.

« Cette envolée est due à la hausse des prix des matériaux », fait valoir Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais.

Alors, pour faire baisser la facture, le délégataire – la Société des téléportés du Bettex-Mont d’Arbois (STBMA) – s’est engagé à limiter le nombre de cabines et à simplifier les lignes, ce qui réduit le nombre de pylônes. « L’architecture des gares a aussi été revue et le garage des cabines, prévu en sous-sol, sera construit au niveau de la gare », précise l’édile. Résultat, l’investissement global s’élève désormais à 45 M€ (soit une économie de 4 M€), traduisant un surcoût de 11 millions.

Lors du dernier conseil municipal de la commune le 11 janvier, il a donc été demandé une subvention complémentaire du même montant au conseil départemental de la Haute-Savoie pour réaliser l’ascenseur valléen (18,5 M€) et renouveler la télécabine du Bettex, qui date de 1984 (coût : 26,5 M€). Subvention accordée : « L’aide totale du Département se monte à 21,2 M€, au titre de la politique “tourisme” et du plan alpin », peut-on lire parmi les délibérations votées le 16 janvier. S’y ajoute l’aide financière de la Région, à hauteur de 10 M€. Des subventions dont l’enveloppe culmine à 31,2 M€, les 13,8 millions restants étant financés par le délégataire. L’État et l’Europe ont aussi été sollicités.


Patricia Rey

2 Commentaires

  1. John Henn

    Est-il possible de voir le parcours de l’ascenseur ?

    Réponse
    • Bovagnet-pascal

      Comment un tel montant d argent public peut il venir financer une infrastructure essentiellement touristique ?
      Cette infrastructure n est elle surdimentionnée par rapport aux besoins reelss des habitants et moyens de locomotion vert déjà existants sur la commune

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité