Val d’Artly festival : le street art entre en piste

par | 20 février 2024

Du 3 au 7 mars, le premier Val d’Artly festival propose de mettre le street art en lumière dans les quatre stations de ski familiales.

Une proposition décalée : c’est la raison d’être du tout premier Val d’Artly festival qui se déroulera à Flumet-Saint-Nicolas-la-Chapelle, Crest-Voland-Cohennoz, La Giettaz-en-Aravis et Notre-Dame-de-Bellecombe du 3 au 7 mars. Du street art au cœur de ces villages authentiques, voilà en effet qui ne devrait pas passer inaperçu.

« Notre ADN en Val d’Arly demeure la tradition, explique Stanislas Tochitch, directeur de l’Office de tourisme. C’est un peu difficile de surprendre dans ce domaine. D’où notre idée de casser les codes et, une fois par an, d’amener quelque chose là où on ne nous attend pas. » Pour surprendre et séduire une clientèle plus jeune, le choix d’un événement basé sur le street art s’est vite imposé. « Le festival du Val d’Arly sera le premier dans les Alpes et nous entendons bien le pérenniser d’année en année. »

L’affiche est signée Saro. Copyright : Saro

Pour une première, Val d’Artly festival accueillera plus de trente artistes venus d’un peu partout : de France, mais aussi de Suisse, de Slovénie, d’Italie ou des Etats-Unis… « Nous avons réalisé, avec le galeriste lausannois Papajosette, un gros travail de sélection pour donner à voir des œuvres accessibles, familiales, ni clivantes, ni provocantes. »

Deux galeries temporaires ouvriront leurs portes pendant les cinq jours, l’une orientée art contemporain (à Crest-Voland) et l’autre plus axée sur le street-art pur (à Notre-Dame-de-Bellecombe). Parallèlement, chaque station bénéficiera, à tour de rôle, d’une animation particulière d’une journée avec graffs en direct de dameuses ou de voitures, performances sur sculptures gonflables géantes (qui seront ensuite montées au sommet des pistes pour y être exposées), projection de films de freestyle et de montagne, spectacle de danse créative au cours de laquelle une œuvre sera peinte, compétition de freestyle, descente aux flambeaux, show laser, feu d’artifice, concert par le DJ Paul Bolter, etc.

Un projet de fresque signé Amsted. Copyright : Amsted

Par ailleurs, dix artistes vont également réaliser des fresques pendant la semaine dans les villages de Flumet, Saint-Nicolas, La Giettaz, Crest-Voland et Notre-Dame-de-Bellecombe. « L’objectif est de créer un chemin de street art dans le Val d’Arly, qui sera l’objet d’une balade pour nos visiteurs dès l’été prochain », commente le directeur. Quant aux œuvres gonflables, elles seront précieusement conservées et ressortiront à l’occasion de festivités.

Cette fresque sera réalisée à Flumet par le collectif Ensemble Réel. Copyright : Ensemble Réel

Les artistes

Les deux galeries proposeront des œuvres de : Saro, Thomas Krief, Niki Zsuricova, Christian Della Giustina, Mathieu Rigotti, Feno, Rodolphe Lathuillière, Hell Manufacture, Peau de Chagrin, Marie KvK, Alberto Sting, Rome Art Crime, Atelier MR.T, David Samuzeau, Dream Lois, JLR Concept, Pikanoa, Will Granito, Sarah Myne, Tristan Starowicz, Yan Balestra. Les fresques seront réalisées par : Ensemble Réel, Julien Ekiem, Enzo 2.0, Amsted, SID, Ophélie Lagier, CRBZ, Osru & Abys2fly.

Une des oeuvres de la Solvène Niki Zsuricova. © NIKI ZSURICOVA

0 commentaires

Découvrez également :

Édito | Le déficit et la guerre

« On a une stratégie claire : baisser les impôts, pour relocaliser, être le pays le plus attractif en Europe et réindustrialiser. C’est ce que nous sommes en train de faire. […] La réindustrialisation, c’est bon pour l’emploi », a déclaré Emmanuel Macron, le 11...

LIRE LA SUITE

Industrie : SAV France, une entreprise magnétique

SAV France, à Montmélian, filiale française du groupe allemand SAV, est spécialisée dans le magnétisme industriel. Créée en 2013, elle présente la particularité d’être détenue à 67 % par ses deux cogérants savoyards. SAV France, créée en 2013 par Vincenzo...

LIRE LA SUITE

ZAC Vetrotex : dans le “triangle d’or” de Chambéry

À Chambéry, les trois ZAC du centre nord : Grand Verger, Vetrotex et La Cassine forment un “triangle d’or” en pleine mutation. Sur la friche industrielle Vetrotex, plus de 800 logements sortent de terre… Le périmètre des trois Zac (zones d’aménagement concerté)...

LIRE LA SUITE

Publicité