À Morestel, la maison Ravier ouvre de nouveau au public

par | 18 Juin 2020

Le coup d’envoi de cette saison si particulière est donné ! Depuis le 13 juin vous pouvez de nouveau franchir le seuil de la maison Ravier. Et pour cette réouverture tant attendue, l’équipe vous gâte en vous proposant trois expositions inédites simultanées.

Pendant ces longues semaines de confinement n’allez pas croire que l’équipe s’est relâchée. Bien au contraire. « La pandémie de Coronavirus nous a contraints à modifier entièrement nos dates d’ouverture au public, notre programme d’expositions temporaires et nos manifestations culturelles. Nous sommes ravis de pouvoir ouvrir au public, en respectant un protocole sanitaire, formule désormais consacrée. Nous allongeons la saison d’une quinzaine de jours, du coup nous fermerons le 15 novembre prochain » indique Nathalie Lebrun, animatrice culturelle.

Les expositions

Du 18 mai au 23 août, le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye accueille la collection Ravier. Cela fait suite à un échange convenu avec la maison qui a accueilli des œuvres de Jean Vinay. En parallèle à ce hors-les-murs, la ville de Morestel s’apprête à découvrir des œuvres particulières du peintre, dont la plupart n’ont jamais été présentées au public.

Ensuite, place à la séduction avec l’itinéraire pigmenté de Dragan Dragic. Après des études aux Beaux-Arts de Sarajevo, Dragan Dragic s’installe en France en 1967. Plus précisément à Bourgoin-Jallieu puis, à Collioure pour finalement s’installer dans le Ventoux. L’exposition réunit une soixantaine d’œuvres issues de collections privées, et présente un parcours à la fois chronologique et thématique.

Pour assouvir votre soif de savoir et de découverte, vous pourrez vous nourrir des œuvres de François Guiguet. En partenariat avec l’association François Guiguet qui fête ses 30 ans, la maison Ravier présente la première partie de l’hommage rendu à cet artiste. Elle évoquera les années de jeunesse du peintre, allant du Dauphiné à l’école nationale des Beaux-Arts de Paris. La deuxième partie sera présentée au printemps 2021.

La maison Ravier

Sur les hauteurs de la vieille ville de Morestel, la maison Ravier est un bel exemple des demeures dauphinoises à caractère patrimonial. Le peintre Auguste Ravier (1814-1895), s’y installe en 1867 et réside jusqu’à la fin de sa vie dans cette propriété. Gérée par l’Association des Amis de la maison Ravier, elle accueille un espace d’exposition depuis le 24 avril 1992 avec près de 150 œuvres pour beaucoup inédites du peintre, issues de collections particulières et de musées.

Pour rappel, la maison Ravier a reçu le label décerné par le Ministère de la Culture : “Maison des Illustres” lors de la campagne 2012. Ce label signale au public les lieux qui conservent et transmettent la mémoire des personnalités qui les ont habitées, et met en lumière le travail de valorisation effectué sur le terrain par tous les acteurs du patrimoine. Ce dispositif de valorisation du patrimoine et de l’action culturelle garantit un programme d’excellence adapté à tous les publics, notamment le public scolaire. Il est décerné aux Maisons qui ouvrent leurs portes aux visiteurs plus de quarante jours par an (avec ou sans rendez-vous) et dont le but n’est pas principalement commercial.

Pour la santé et la sécurité de tous

Le port du masque est obligatoire à partir de l’âge de 11 ans. La distanciation physique de 1 mètre doit être respectée ainsi que le sens de circulation. Lavage des mains, à l’entrée et avant la manipulation des livres en vente à la boutique. Pour ce faire du gel hydroalcoolique est à disposition, ou savonnage.

Il vous est fortement recommandé de vous renseigner avant de venir : 

– soit par téléphone au 04.74.80.06.80, de préférence du mercredi au dimanche de 14h à 18h,

– ou par messagerie : maisonravier@orange.fr

Vous pouvez également suivre l’actualité de la maison Ravier sur le site internet www.maisonravier.fr ainsi que sur la page Facebook @maison.ravier

____________________________________________________________________________________________________________________________________

Par Carole Muet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Au Pipa, Patagonia et Pampa se côtoient

En attendant un tassement de la crise sanitaire, le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa) poursuit sa mission. Véritable poumon économique, il a inauguré “Patagonia”, un bâtiment locatif d’environ 1000 m2 de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest