Programme de végétalisation, absence de produits phytosanitaires, tonte régulée, lutte contre les chenilles processionnaires du pin, installation d’hôtels à insecte… De nombreuses actions de préservation de la biodiversité sont conduites chez Speichim et Trédi à Saint-Vulbas, deux entreprises du groupe de traitement et de valorisation des déchets Séché Environnement. L’entreprise y trouve un réel intérêt. «Un tel engagement a un impact positif sur l’image du groupe, assure Cécile Rosset, référente biodiversité chez Speichim. En interne, cela permet d’impliquer les salariés. En externe, ces actions sont valorisées auprès de nos clients. De plus, une gestion raisonnée de nos espaces génère des économies de tonte, de produits phytosanitaires… Et nous permet même de répondre à nos obligations d’embauche de travailleurs handicapés puisque nous avons noué un partenariat avec un Esat pour aménager le site en mobilier extérieur.»

Pour Bertrand Glayzal, responsable du pôle innovation et compétitivité durable de la CCI, cet exemple illustre bien tout ce que les entreprises ont à gagner à considérer l’environnement comme une opportunité plutôt qu’une contrainte. …