L’Ecam (Ecole catholique des arts et métiers) proposera à partir de la rentrée prochaine, une année de renforcement en contrat de professionnalisation, à Ambérieu-en-Bugey. Elle s’adresse à des jeunes issus d’un bac +2 technique. Ce renforcement aboutira sur un CQP «chargé de projet industriel». La sélection des candidats se fera sur dossier. Leur formation se déclinera ensuite en 14 semaines de 36h, avec une alternance de deux semaines en école, trois semaines en entreprise. Pour l’entreprise accueillante, outre le salaire du jeune, le coût de la formation s’élève à 4 700 euros, avec une possibilité de prise en charge par son Opca.

Pour Jean-Louis Guyader, président de la communauté de communes de la Plaine de l’Ain, demander à l’Ecam de développer une formation à Ambérieu, c’était donner une chance supplémentaire aux jeunes d’étudier et de travailler sur le territoire. «L’Ain est un département industriel qui a besoin de recruter des talents.» L’établissement sera proche de la principale gare TER du département. Un lieu important de passage où la CCPA souhaite développer un pôle.

Inscription : http://dossierenligne.ecam.fr/arb …