L’association Défense de la langue française en Pays de Savoie (DLF) a déposé un recours contentieux à l’encontre de Grand Annecy eu égard à la création de la marque de territoire intitulée Annecy mountains. L’association, qui se bat contre l’emploi abusif et illégal de termes anglais, interroge à juste titre : “Connaissez-vous les marques en anglais associées aux villes de New York, Londres, ou d’un autre lieu touristique étranger ? Si la réponse est non pour ces deux villes autrement plus importantes qu’Annecy, alors pourquoi pensez-vous qu’un nom en anglais associé à Annecy aurait un effet différent ?”. Elle demande de “faire cesser l’emploi de cette marque par l’agglomération et l’Office de tourisme et le retrait des délibérations actant la participation financière de l’agglomération à la promotion de cette marque”.