Antidots group développe l’“Amazon local”

par | 9 Sep 2021

360° smart city, la nouvelle plateforme proposée aux communes pour digitaliser leur territoire, marque un tournant pour la société aixoise. D’autant plus en temps de Covid.

La plateforme 360°smart city, mise au point par Antidots group, est plus qu’une simple place de marché numérique. « Des communes comme Cluses, Aix-Les-Bains, La-Motte-Servolex mais aussi Saint-Etienne, deux arrondissements parisiens… soit une centaine en tout, peuvent proposer aux commerçants de se référencer et de vendre en ligne.

Mais on peut y ajouter les services de la ville (paiement restauration scolaire, réservation crèche, rendez-vous avec un élu, suivi du plan de mandat du maire…), la vie des associations (paiement des inscriptions et licences, produits dérivés…), la mobilité (billetterie théâtres, bornes dans les stations…), le tourisme ( pour réserver du transport en combiné) et l’immobilier.

Aux municipalités de choisir l’arborescence », décrit Philippe Massonnat, nouveau DG, originaire d’Aix-les-Bains et revenu après avoir travaillé chez Nike Europe Umbro 24 ans durant. Antidots group, développée sur des services ad hoc fournis aux collectivités et entreprises, propose donc désormais un outil digital de marketing territorial aux élus.

Capitalisation sur un savoir-faire

Ancien élu d’Arâches-La-Frasse (74), Nicolas Bonhomme a créé Antidots Interactive en 1999. Dès 2001, la société développe le premier système de réservation de billet de transport sur la Toile et co-investit dans Altibus avec Transdev, filiale de la Caisse des Dépôts, pour couvrir le quart sud-est de la France. À l’époque Mobi’Savoie est créé pour le transport scolaire du département. Cela signifie aussi la gestion d’un parc important de bornes mobiles de paiement dans les stations.

En 2010, Nicolas Bonhomme s’ouvre au secteur du tourisme en rachetant l’agence digitale de voyages Travelshop. La société compte désormais 28 salariés, dont des développeurs et le centre d’appel de Chambéry lié à Altibus. Celle qui conserve malgré tout un fonctionnement de start-up capitalise aujourd’hui sur 22 ans de R & D en agrégation des flux informatiques pour proposer ce portail unique. « L’utilisateur peut réserver un voyage Aix-les-Bains – Tokyo sans jamais sortir du site. Nous nous chargeons de rétribuer les opérateurs par la suite », décrit Philippe Massonnat.

Les communes de Grand Lac développent chacune leur plateforme. « Même si cette digitalisation va dans le sens de l’histoire, le succès dépend encore du dynamisme des managers de centre-ville et de l’utilisation des outils », insiste le DG qui, avec le président Nicolas Bonhomme, s’apprête à structurer l’entreprise afin de soutenir le développement et le maillage du territoire à venir.

—————————————-

Convaincre du modèle par l’exemple

Nicolas Bonhomme a sollicité Renaud Beretti, maire d’Aix-les-Bains, pour mettre en place Digit’Aix comme vitrine expérimentale. « Antidots a proposé un studio photo et même offert la livraison. Il importait de montrer aux commerçants du centre-ville, plutôt dynamique, l’intérêt du produit », se souvient Nicolas Poilleux, adjoint au maire en charge du numérique qui a enregistré 10 000 ventes durant les confinements.

Antidots évolue dans le “BtoBtoC” et développe donc aussi un pôle formation pour assister les municipalités après la vente, « afin qu’elles promeuvent et animent l’outil », précise le DG Philippe Massonnat. Si des régies publicitaires proposent aussi des outils aux commerces pour récupérer des data et les transformer commercialement, Antidots, fidèle au RGPD, n’est pas propriétaire des données que les collectivités recueillent. Le busines model est celui de la mise en place, maintenance et de l’hébergement des plateformes. Les frais techniques sur les opérations ne s’élèvent qu’à 2,9%.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Antidots group développe l'“Amazon local” - ECO SAVOIE MONT BLANC - Chambery - […] Antidots group développe l’“Amazon local”  ECO SAVOIE MONT BLANC […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Next Summer : le business d’abord !

L’industrie de l’outdoor s’est rassemblée les 13 et 14 septembre à Albertville pour présenter les produits printemps-été 2022. Un salon qui se veut avant tout fédérateur post-crise. Après des mois d’interruption en raison de la crise sanitaire, le monde...

LIRE LA SUITE

Trialp se chauffe à l’huile usagée

La société savoyarde, spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets, modernise sa plateforme de traitement des huiles, devenue obsolète. « Cette plateforme a été décidée il y a un an pour permettre à la fois d’améliorer les conditions de travail et la...

LIRE LA SUITE

Covid-19 : le passe sanitaire fait débat

Passe sanitaire oblige, les établissements de santé sont contraints de se réorganiser. Les syndicats s’inquiètent du manque de personnels. « Le passe sanitaire est un non-sens », s’insurge Angélique Neutens, secrétaire générale de la CGT au Centre hospitalier...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest