Artisanat d'art: ils ont… du style !

par | 21 Déc 2012

Tableaux et mobilier… Vous serez conquis par ces Britanniques !

On ne peut pas ne pas craquer. Lorsque vous entrez chez Margaret et Tony Steel, c’est leur univers que vous découvrez et qu’ils vous font partager avec chaleur. Vous trouvez dans la galerie des meubles bijoux, pièces uniques, fruit du travail patient des deux époux. Mais aussi des tableaux, réalisés avec minutie, réclamant des jours ou des mois de travail. L’artisanat d’art prend tout son sens chez le couple. Installés à Drom, ils sont arrivés en France en 1991. Comme leur nom – et leur accent – le laissent deviner, ils sont originaires d’Angleterre, près de Londres. Elle, fille de gendarme et globe-trotteuse, cherchait un métier « qui ne soit pas commun ». Elle rejoint le club britannique de plongée sous-marine et commence les voyages. Un emploi qui l’a conduit notamment en Floride, aux Etats-Unis, où elle vivra quatre ans. Lui était ingénieur maritime dans la Royal Navy. Il a également œuvré sur les bateaux de recherches sismiques. Ces deux autodidactes – elle passionnée de dessin, lui du travail du bois – ont décidé d’unir leurs talents. Et ça fonctionne plutôt bien…
Margaret, c’est les tableaux, la finition des meubles, les dessins. Elle travaille avec une technique particulière, peu usitée. Elle visite, elle croque, elle prend en photo, elle imagine. Sous ses mains, un stylo d’architecte à pointe très fine trace une multitude de petits points… avant la peinture. Une façon de donner du « corps » au tableau, une sorte de relief pour ces pièces uniques. L’artiste utilise également l’aquarelle, pour des portraits notamment. « Tous mes tableaux racontent des histoires, confie-t-elle. Et tout ce que je fais me touche. »
Ses travaux lui valent d’ailleurs la consécration suprême pour un peintre : Margaret exposera l’été prochain dans une grande galerie londonienne. « C’est un haut lieu pour les artistes, révèle-t-elle. Il s’agit d’une galerie mondialement connue, où j’exposerai aux côtés de Quentin Blake… Je suis prise au sérieux outre-Manche, c’est vraiment la reconnaissance de mon travail. »
Juxtaposant la galerie, l’ancienne écurie a été métamorphosée en atelier pour Tony. Il exerce son art en chantant – il est baryton dans la chorale Voix d’hommes – et sous ses doigts, le frêne, matériau de prédilection, prend des formes inédites. « Avant, dans ma carrière au sein de la Marine, j’étais un peu chef, décrit-il modestement. Dans nos différentes habitations, je travaillais beaucoup mais il était frustrant pour moi d’acheter du bois de supermarché. Là, le bois vient de productions locales. »
Locaux aussi, les autres artisans d’art qui participent à leurs réalisations. L’écritoire par exemple, a bénéficié du savoir-faire du ferronnier d’art Bernard Puget, de Saint-Nizier-le-Bouchou, pour ses poignées ouvragées. Ou le coffre – primé lors du grand prix départemental des métiers d’arts en 2009 – dont les poignées sont rehaussées d’émaux bressans, confection de la famille Jeanvoine. Mais la plus grande fierté de l’artisan, c’est un coffre à bijoux, une pièce exceptionnelle et technique, tournant sur lui-même, avec des tiroirs s’ouvrant sur les côtés et un tiroir secret. Les poignées sont en agathe, entourées de fil d’argent.
Les meubles sont délicatement teints et prennent des couleurs surprenantes, du rose, là du bleu… « Le veinage du bois brut est très important pour nous. La teinture rehausse la beauté du bois, elle ne doit surtout pas le couvrir. Pour cela, on travaille avec beaucoup de délicatesse. » Des meubles magnifiques, mais aussi à vivre. « J’imagine assez bien de beaux dessous féminins avec de la dentelle, rangés dans ce coffre », sourit Margaret. Est-ce le flegme britannique ?

0 commentaires

Découvrez également :

L’Ain a son Camping Paradis

Le département vient d’accueillir son tout premier camping du label, inspiré de la célèbre série télévisée. Qui n’a pas déjà entendu parler de la série de téléfilms français “Camping Paradis” diffusée sur TF1 ? Désormais, l’Ain possède son propre camping...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO de l’Ain du 18 août 2022

100% en ligne, feuilletez votre magazine ECO de l'Ain n°32-33 du 18 août 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi...

LIRE LA SUITE

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS