Les nouveautés culinaires? Simples ou créatives, il y en aura pour tous les goûts!
Vous croyez que déguster des insectes grillés en vous prenant pour les finalistes de Koh-Lantha sera le must de la nouveauté? Mais c’est déjà dépassé! Si l’on en croit Rémy Lucas, directeur de l’agence Cate Marketing. Il vient de dévoiler son troisième cahier de tendances culinaires, à destination des professionnels de la restauration, de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution qu’il explique sur HR Infos.fr, un site pour les pro de l’hôtellerie-restauration. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la cuisine de demain sera pour le moins… goûteuse?

Selon lui, sept tendances se dégagent, qu’il appelle Bistro, Mécano, Maestro, Libido, Bio, Géo et Tao. Tout un programme!
Bon, Bistro, ça, tout le monde connait. C’est une cuisine simple, presque nostalgique. « La cuisine de nos grands-mères à la campagne », selon le spécialiste est donc top tendance. Mais revisité. Car douze plats aujourd’hui, c’est too much. On pense alors aux « pommes de terre au four, quelque chose de gourmand et de simple ». Mécano maintenant, « la cuisine techno-ludique ». Comme un jeu, « c’est le design et la forme » qui vont primer. Rémy Lucas donne comme exemple l’encre de seiche pour décorer les plats: « pas nécessairement goûteux » mais déco. Maestro, tout est dans son nom. C’est le classicisme élégant et traditionnel, « académique ». Libido, « c’est l’envie de se faire plaisir malgré tout », « de la sensorialité ». Qui se retrouve « beaucoup dans les desserts ». Pourquoi pas avec des petits gâteaux en forme de coeur? Quant au Bio, « c’est manger avec sa tête ». On utilisera alors beaucoup de graine germées, de légumes. L’atout santé dans l’assiette à l’heure de la peur du pesticide. Du côté de la tendance Géo, c’est bien sûr la cuisine du monde. « Exotique et zen », c’est un peu la gastronomie éthique venue d’ailleurs. Les épices en sont un bon exemple. Enfin, Tao, la « cuisine chamanique », « c’est la cuisine épurée, sauvage, primitive », qui est en train de débarquer en force. Produits pêchés comme le calamar, le poulpe, ou encore le champignon sauvage…

D’autres tendances sont à noter comme la cuisine moléculaire, une expérimentation de tous les repas… Un peu plus décriée aujourd’hui, où nous sommes plus dans une époque « bio », les manip’ à l’azote auraient plus tendance à inquiéter!
Bon apétit!