Le salon de la gastronomie de Bourg-en-Bresse ouvre ses portes à Ainterexpo, ce jeudi 10 novembre à 17 heures, pour cinq jours de découverte de nouvelles saveurs autour de la thématique des «Saveurs du monde». Au programme, donc, des démonstrations autour des chocolats et des épices de par le globe, de la cuisine italienne, antillaise ou brésilienne. Mais, ne nous y trompons pas, les produits de l’Ain seront bien évidemment à l’honneur à de nombreuses occasions. Et les mets locaux trouveront, à travers cette thématique, à être revisités sous la forme de créations culinaires originales.

Cette édition du salon servira notamment de prétexte pour promouvoir les «Menus Saveurs de l’Ain». Une nouvelle initiative de la marque «Saveurs de l’Ain» — portée par la chambre d’agriculture — et du club des cuisiniers de l’Ain. De la volaille de Bresse au bleu de Gex, en passant par le ramequin du Bugey, le poisson des Dombes, la crème et le beurre de Bresse, ou encore les vins du Bugey, le département propose une gamme impressionnante de produits du terroir. Au total, la marque référence plus de 16 filières sur lesquelles les restaurateurs adhérents du club peuvent s’appuyer pour confectionner leurs «Menus Saveurs de l’Ain». C’est en effet le cuisinier lui-même qui en détermine le prix de vente et la composition, dans une démarche volontaire. Le cahier des charges impose simplement que les menus ainsi estampillés comportent au minimum sept produits du département, dont quatre produits élaborés et trois produits dérivés, soit l’équivalent de 80 % de mets locaux. Il prévoit également que soient indiqués les noms et les coordonnées des producteurs et que le restaurateur soit en mesure de renseigner le client sur les produits. De plus, celui-ci doit proposer sur sa carte, au minimum deux vins du Bugey.

Pour le reste, on trouvera sur ce salon de la gastronomie 2016, tous les rendez-vous qui font son succès habituel comme les démonstrations des pâtissiers, chocolatiers, charcutiers, apprentis ou professionnels. Le groupement des boulangers de l’Ain désignera la meilleure brioche du département, samedi 12 novembre, avec une remise des prix le 14. La chambre syndicale des artisans bouchers et bouchers-charcutiers organise le lundi, un concours étal de boucherie mettant en lice six apprentis en 2e année de CAP, tandis que des binômes d’apprentis de la restauration, en cuisine et service, défendront leurs savoir-faire au concours Graines de l’Ain organisé par l’association des cuisiniers.

Bref, entre gourmandises, découverte de nouvelles saveurs et animations, les visiteurs trouveront de quoi lutter contre la grisaille de cette mi-novembre. «Une invitation au voyage à travers des recettes colorées qui font le tour du monde.»

Un salon dans le salon

En plus du salon de la gastronomie, Ainterexpo accueille en son rez-de-jardin, lundi 14 novembre de 13 h 30 à 17 heures, Loca Pro. Un rendez-vous où les professionnels des métiers de bouche et de la restauration pourront rencontrer fournisseurs et prestataires de l’Ain et des départements limitrophes.

Informations pratiques

Ouverture : jeudi 10 novembre de 17 heures à 20 h 30, du vendredi 11 novembre au dimanche 13 novembre de 10 heures à 20 h 30, lundi 14 novembre de 10 heures à 18 heures. Les restaurants sont ouverts jusqu’à 23 heures du 10 au 13 novembre.

Prix d’entrée : Tarif plein à 5 €, tarif réduit à 3 €, gratuit pour les moins de 13 ans et les détenteurs de la carte Passion.