L’autorisation préfectorale pour le Vallonnet annulée à Bonneval-sur-Arc

par | 22 Déc 2020

Le tribunal administratif de Grenoble a annulé l’autorisation préfectorale de 2018 autorisant l’aménagement du Vallonnet à Bonneval-sur-Arc en raison de l’absence d’évaluation environnementale.  Envisagé sur la route conduisant au hameau de l’Ecot, le programme prévoyait d’accroître les capacités d’accueil (2200 lits) de la station village en la dotant de 1300 lits supplémentaires. Il devait permettre à la commune de 269 habitants de financer la rénovation de ses remontées mécaniques (10 millions d’euros d’investissement) et la réalisation d’un réseau d’assainissement collectif (7 millions d’euros). A l’origine du recours, les associations de défense environnementale, FNE Auvergne Rhône-Alpes, FNE Savoie et Mountain Wilderness se félicitent de la décision du tribunal tout en rappelant que, sans attendre cette décision et suite aux élections municipales, la commune a décidé de revoir son projet et de créer de nouvelles capacités d’hébergement en construisant dans le cœur de village ou en réhabilitant le bâti existant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Quel est le nombre idéal de parlementaires ?

Un physicien de l’EPFL de Lausanne découvre des failles majeures dans la méthodologie d’un article classique qui influence le choix du nombre de parlementaires depuis près d’un demi-siècle. Le  nombre idéal de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest