BD : Dans l’ombre du mont Blanc

par | 17 Sep 2021

C’est l’histoire d’une monchue qui se retrouve expédiée dans une ville de la vallée de l’Arve pour y mener un projet artistique avec une classe de CM2 autour du patrimoine local. Alice Chemama rêvait de montagnes, elle découvre la vie au «  tréfonds  » de cette vallée à l’ombre du toit de l’Europe. Décidée à se coltiner avec l’histoire et la culture locale, elle multiplie les lectures et les expériences. Et puis, très vite, son projet est percuté par l’irruption du Covid-19 qui l’emprisonne dans son appartement parisien. C’est lors de ce premier confinement que naît l’idée de ce roman graphique.

Dans l’ombre du mont Blanc
Roman graphique d’Alice Chemama
Dargaud, 132 pages, 19,99 euros.
Parution le 17 septembre 2021.

Dans l’ombre du mont Blanc se déguste comme une tranche de vie qui tient de l’autofiction décalée – le sexe en moins et l’autodérision en plus –, mais assaisonnée de digressions documentaires qui viennent donner de l’épaisseur au récit. Cent trente-deux pages durant, cette Parisienne de 27 ans formée aux Arts-Déco déroule une narration subtile où s’entrelacent sa petite histoire et la grande, du récit de ses amours contrariées avec le ski à celui des hauts faits d’armes du plateau des Glières. Son expédition au musée de l’horloge et du décolletage, un week-end pluvieux, devient ainsi le prétexte à une digression qui permet de retracer en quelques planches l’histoire industrielle de la vallée de l’Arve. Plus loin, la radio qui raconte les hôpitaux mal équipés et mal préparés en début de pandémie lui font penser à l’affaire Vincendon et Henry, ses deux alpinistes échoués à l’hiver 1956 près de la Combe Maudite, qui a conduit à la création des pelotons de gendarmerie de Haute-montagne en 1958.

L’autrice décrit également son ascension de l’Aiguille du midi, sa découverte du mal des montagnes, son admiration pour son guide dépeint en superhéros, le vertige qu’elle éprouve à marcher sur l’arête. Son dessin aussi évolue sur une ligne de crête subtile, entre le traitement soigné des paysages et celui des personnages, plus volontiers dans le registre de la caricature bienveillante. «  J’ai l’impression que mon style évolue en permanence. Mon dessin s’adapte à ce que je veux raconter  », confie celle qui ne dessine pas sur le motif, mais préfère vivre le paysage puis le retranscrire plus tard, via le filtre des souvenirs. L’utilisation de l’aquarelle renforce l’impression de finesse et de sensibilité qui se dégage de ce dessin qui cherche l’épure pour mieux brosser le portrait de ce territoire mosaïque. Pour un lecteur de la Yaute, il y a un véritable plaisir à redécouvrir le pays dans les yeux d’une «  étrangère  ». Dépaysement garanti.


Dédicaces

L’autrice Alice Chemama sera prochainement de retour en Haute-Savoie pour dédicacer son album :

  • Le 22 octobre à la librairie Cédille de Cluses, de 15h30 à 18h ;
  • Le 23 octobre à la librairie Livres en tête de Sallanches, de 16h à 18h30.

Matthieu Challier

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Salon mécaplastronique © JJ

Besoin de normes pour la plastronique

Plusieurs industriels se sont accordés sur le manque de structuration du secteur, lors du salon Mecaplastronic Connexion, le 13 octobre à Ainterexpo. «Il est important de préciser que la plastronique n’est pas une discipline concurrente de l’électronique...

LIRE LA SUITE

© Marco Del Torchio - Adobe Stock

Le hashtag fait son festival à Ainterexpo

La première édition du Hashtag festival ouvrira ses portes à Ainterexpo samedi 23 octobre, pour deux jours de totale immersion dans le digital et ses déclinaisons. «Le mot hashtag, c’est le lieu qui permet d’échanger sur la toile nos passions, nos sujets...

LIRE LA SUITE

Bientôt le renouveau pour le casino d’Évian

Le casino, exploité par Evian Resort, va subir d’importants travaux de rénovation pendant deux ans. Une opération estimée à 22 millions d’euros. En 2023, le casino d’Évian sera livré dans son nouvel écrin, avec l’ambition clairement affichée de renforcer...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest