Bilan 2018 et stratégie 2019 au menu des vœux de l’ATMB

Bilan 2018 et stratégie 2019 au menu des vœux de l’ATMB

La traditionnelle cérémonie des vœux d’ATMB qui s’est tenue le 18 janvier 2019 a été l’occasion de dresser un bilan de l’année  écoulée. Pour la société chargée de l’exploitation de l’autoroute blanche, la route blanche et du tunnel du Mont Blanc, l’exercice 2018 a été marqué par le transfert du siège de Paris à Bonneville et la réfection d’une partie de la dalle du tunnel du Mont Blanc. Le trafic a augmenté de 2,46% sur l’autoroute blanche, de 2,2% sur la route blanche mais diminue de 1,71% au tunnel du Mont Blanc. L’hiver 2017-2018 a par ailleurs été donné lieu à 5 059 heures d’intervention, soit une augmentation de 222 % par rapport au précédent.

Le viaduc des Egratz- @ATMB

45 millions d’investissement pour 2019

Accru de 4 millions par rapport à 2018, l’effort d’investissement s’élèvera en 2019 à 45 millions d’euros. Il permettra de refaire les encorbellements de la chaussée aux Egratz et de rénover 16 km de chaussées entre Annemasse et Archamps. La future aire de Bonneville suit son cours, avec la réalisation d’un pont de franchissement qui rendra le site accessible dans les deux sens de circulation. Large de 25 m, l’éco-pont de Viry sera mis en service et permettra à la faune de franchir l’A40. Dans le même esprit, le passage de la Papeterie sera transformé en éco-pont permettant le passage de la grande faune sur le corridor Glières – Môle.

L’éco-pont de Viry@ATMB

Des gains de temps et d’argent pour les covoitureurs

ATMB annonce qu’elle va poursuivre ses efforts en faveur du covoiturage avec la mise en service d’un nouveau parking de 63 places à Passy. L’équipement cofinancé avec la commune porte à 365 le nombre total de places de stationnement ce qui hisse la société au premier rang national au regard du taux de places de covoiturage au km. Elle est aussi la première à expérimenter une voie d’autoroute réservée aux covoitureurs entre la France et la Suisse à la douane de Thônex-Vallard. Un bilan de cette expérimentation sera réalisé en 2019, avant un éventuel élargissement de la zone ou une reproduction du dispositif sur d’autres secteurs tendus. L’offre « Je Covoit’ », lancée fin 2018, qui réduit de 5 euros la facture mensuelle de télépéage pour les covoitureurs (dès deux trajets réalisés en covoiturage) sera également poursuivie. L’expérimentation qui concerne déjà 300 clients inscrits sur les plateformes des partenaires Klaxit, Mov’Ici et IDVROOM fera l’objet d’un bilan en mars 2019. « Nous voulons diminuer l’impact environnemental des déplacements domicile-travail en Haute-Savoie en récompensant les automobilistes qui s’engagent. Pour cela nous utilisons deux leviers importants pour eux : le gain de temps comme à Vallard, le gain d’argent avec JeCovoit », résume Thierry Repentin, le président d’ATMB.

Des hausses de tarifs variables

Pour encourager les mobilités moins polluantes pour la qualité de l’air, ATMB annonce le lancement d’une offre Liber-T Mobilitis comprenant la gratuité des frais d’abonnement et une remise de 80% sur le prix du péage. Les équipes ATMB utiliseront aussi des véhicules électriques dans leurs activités quotidiennes. La réflexion menée en lien avec la Communauté de communes de la vallée de Chamonix porte également sur des véhicules au GNV et hydrogène. En parallèle, un effort commercial est fait en direction des véhicules légers et des motos avec des tarifs inchangés. Pour les autres catégories, la hausse appliquée à compter du 1er février sera de 2,25%.

photo du haut : Thierry Repentin, président d’ATMB. @ATMB

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ