Bourg-en-Bresse plante 60 mètres de haies

par | 28 mars 2024

La Ville de Bourg-en-Bresse renouvelle sa participation au Marathon de la biodiversité.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du Marathon de la biodiversité. Porté par Grand Bourg agglomération, il invite l’ensemble des communes membres à la plantation de 42 km de haies sur le territoire. La Ville de Bourg-en-Bresse et Grand Bourg Habitat essayent d’apporter leur pierre à l’édifice en végétalisant », explique Isabelle Maistre, première adjointe déléguée à la transition écologique et aux espaces publics à la mairie de Bourg-en-Bresse, cinquième vice-présidente de Grand Bourg Agglomération déléguée aux transports et aux mobilités, présidente de Grand Bourg Habitat, le 20 mars, lors de la plantation d’une haie champêtre d’une soixantaine de mètres, chemin de la Providence. Pour le Marathon de la biodiversité, la Ville avait déjà planté 800 mètres de haies chemin de la Hulotte.

Diversité des essences

Aubépines, noisetiers, églantiers, prunelliers, merisiers, cormiers ainsi que neuf pommiers de variétés anciennes locales, comme la croque de Bresse, ont donc trouvé leur place à proximité de Bouvent. « Nous avons plusieurs vergers à travers la ville comme au champ de Mars ou au parc de la Charité. Cela apporte un côté ludique de pouvoir aller récolter ses propres fruits. » En parallèle, la démarche permet de diversifier les essences, luttant ainsi contre les aléas de la maladie. Les futures plantations au parc de la Madeleine en sont d’ailleurs le parfait exemple, puisque la centaine d’arbres prévus par la municipalité devraient rassembler une cinquantaine d’essences différentes.

Pour la mise en terre des végétaux, les élus burgiens sont passés par le dispositif #JagisJePlante, avec les sportifs ! Et les rugbymans de l’USBPA (Union sportive bressane Pays de l’Ain) ont répondu présents. « Il nous semblait intéressant de créer des ponts avec le monde du sport de haut niveau. Le club lui-même est engagé dans des démarches de RSE. Ses joueurs ont une capacité de mobilisation importante et par la force de l’exemple et ce qu’ils incarnent, ils peuvent avoir bien plus d’impact que des grands discours de notre part, de la part de scientifiques ou de personnes très aguerris sur les sujets de transition écologique », ajoute Isabelle Maistre.


Joséphine Jossermoz

1 Commentaire

  1. Sonnery N

    Dommage que les petits planteurs habillés de orange qui oeuvrent depuis des mois par tous les temps pour ce projet n’apparaissent pas dans cet article. Pas de PUB pour eux.
    Bravo lesjeunes

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Weber assemblages automatismes poursuit sa diversification

La filiale française du groupe allemand Weber mise sur l’innovation et l’optimisation de ses process pour gagner en compétitivité. Depuis le mois d’août 2023, le trentenaire Aurélien Pizani est à la tête de la filiale française du groupe allemand Weber, située à...

LIRE LA SUITE

Réseau entreprendre Savoie fête ses lauréats

La soirée des lauréats 2023 de Réseau entreprendre Savoie a permis de mettre en lumière douze entreprises. Réseau entreprendre Savoie organisait jeudi dernier à Montmélian sa soirée dédiée aux lauréats 2023. Vingt hommes et femmes ont été mis en lumière,...

LIRE LA SUITE

Votre magazine EcoMeca Avril 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine EcoMeca n°104 de avril 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l’imprimer, mais aussi rechercher dans la...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 avril 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°15 du 5 avril 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité