Bourgoin-Jallieu : Un “drive” pour faire du dépistage Covid-19

par | 17 Mai 2020

L’opération débutera dès ce mardi 19 mai, sous réserve de l’autorisation de l’Agence Régionale de Santé. Les prélèvements se feront sur le parking du 1er Atelier à Bourgoin-Jallieu.

Suite à une forte demande de personnes souhaitant faire le test PCR (Réaction en Chaîne par Polymerase), une collaboration voit le jour sur la commune de Bourgoin-Jallieu. Elle est le fait d’une mobilisation active entre les infirmières libérales de l’association ILDBB (Infirmières Libérales du Bassin Berjallien) représentées par Laurent Lefèvre, la municipalité berjallienne et le laboratoire de biologie médicale Oriade Noviale. Des tests qui se déroulent depuis le 18 mars (peu après le début du confinement), sur le parking privé du laboratoire Oriade Noviale de L’Isle d’Abeau.

Prendre rendez-vous pour le “drive”

Ordonnance en mains (ou justificatif AMELI dans le cas d’un patient contact), vous êtes invités à vous rendre sur le site du laboratoire : oriade-noviale.fr. Cliquez ensuite sur “prendre un RDV pour un test PCR Covid-19”. Un formulaire s’affiche et vous devez impérativement remplir le questionnaire. Si vous n’avez pas internet, votre médecin fera la démarche.

Une fois que vous avez passé cette première étape, le laboratoire vous rappellera pour fixer la date et l’heure du rendez-vous. C’est à ce moment précis que vous pourrez vous rendre sur le “drive Corona”. Le prélèvement se fera directement dans votre véhicule, sur le parking du 1er Atelier à Bourgoin-Jallieu (à l’arrière du pub l’Albion).

Vous devez venir au rendez-vous muni d’un masque.

Comment se déroule le test ?

Il vous sera réaliser un prélèvement nasopharyngé. En clair, il s’agit de prélever un échantillon de mucus au fond du nez grâce à un long coton-tige appelé écouvillon. Il ne dure que quelques secondes. Une fois récupéré, l’échantillon est scellé puis analysé par le laboratoire.

Ce test permet de faire un diagnostic à un patient et de dire s’il est positif ou négatif au moment du test. « Les prises de sang ne pourront pas être faites. Le “drive” va fonctionner grâce aux infirmières et infirmiers libéraux qui vont réaliser les prélèvements. Et, à proprement dit, le dépistage n’est pas gratuit. Il est remboursé par la Sécurité Sociale, à 100 % depuis le 11 mai, avec une ordonnance » précise Agnès Perrier, biologiste et responsable du “laboratoire mobile”.


Par Carole Muet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest