BTP: construire l’avenir du secteur

par | 20 Jan 2011

Leurs métiers évoluent et ils en ont bien conscience. La fédération du BTP à fait son état des lieux conjoncturel, sur fond de crise – reprise… mais pas pour tout le monde.
De premier abord, s’il reprise il y a, elle n’est pas pour tous. D’ailleurs, dans l’Ain, on est assez mal lotis, si l’on considère que « le secteur du logement d’habitation se porte mieux, mais cela ne se traduit pas encore sur le coût des travaux. Quant au prêt à taux zéro renforcé, le PTZ+, il va concerner certaines zones seulement. Mais pour nous, c’est plutôt le PTZ- : l’Ain est en dernière zone (la C), donc nous ne devrions pas tellement en profiter. » Joël Brunet, le président de la fédération, le dit et le répète : entre ce qui se recentre sur les grandes villes et les majors qui continuent à leur faire de l’ombre – et à pratiquer la guerre des prix -, les PME du bâtiment vont devoir trouver des solutions. Peut être se regrouper, n’oublions pas que l’union fait la force ! Côté travaux publics, on s’en voit toujours, avec des marchés surtout orientés vers les collectivités, qui elles-mêmes annoncent devoir se serrer la ceinture… Ça ne va pas être simple de tirer son épingle du jeu dans ces conditions. « Les sous-traitants n’existent plus, ce sont des esclaves, a martelé le président. Mais la richesse et l’emploi sont dans les Pme ! »
Qui justement sont réactives et innovantes. Et le prouvent. M. Corbioli, le spécialiste de la construction de maisons, explique comment, face à un prix du foncier qui explose, il réfléchi à l’application des normes basse consommation. Et avec la nouvelle réglementation thermique qui sera applicable dès 2013, il reste du pain sur la planche ! « Nous nous intéressons à l’approche globale, dans la conception et la réalisation d’ensembles. En prenant en compte que le portefeuille du client n’est pas extensible. Il va donc falloir trouver des solutions ». Même son de cloche chez Pierre Convert. Le spécialiste du génie climatique pense qu’outre « le virage à prendre en termes de formation » – et la fédération œuvre en ce sens -, il faut « proposer davantage de services aux clients. Nous ne devons plus être de simples installateurs mais apporter du conseils, de la garantie, et interagir entre nous ».

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité