Changement de gouvernance chez NTN-SNR

par | 30 Mar 2021

Après 40 années passées au sein de l’entreprise – dont 6 ans à sa direction – le directeur général NTN Europe et Président directeur général de NTN-SNR Alain Chauvin fait valoir ses droits à la retraite, mettant ainsi fin à ses mandats.

Dominique Lavilla (49 ans) – présent depuis plus de 20 ans dans le groupe – prendra la tête de la direction générale de NTN-SNR. Celui-ci occupait jusqu’à présent le poste de directeur financier et administratif. Il conserve toutefois sa fonction d’adjoint au directeur général de NTN Europe et Afrique. Quant à la présidence de NTN-SNR, elle sera assurée par Yoshinori Terasaka (61 ans), qui conserve également son poste actuel de directeur général senior en charge de l’Amérique, l’Europe et l’Afrique.

L’entreprise, spécialisée dans la fabrication de roulements mécaniques, voit l’arrivée prochaine Yoshinori Terasaka à Annecy comme étant « un signe de confiance de la maison mère au Japon envers NTN Europe qui est 100 % japonais depuis 2013. Cela montre bien l’importance que prend l’Europe au sein du Groupe et permettra de renforcer et fluidifier les échanges avec le Japon, grâce à sa position de directeur général senior en charge des régions Americas, Europe & Africa ».

Le groupe NTN (73 sites de production, 24 000 salariés) a réalisé 5,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019 au niveau mondial (30 % réalisé au Japon, 27 % sur le continent Amérique, 22 % en Europe, et 21 % sur la région Asie Pacifique). NTN Europe (15 sites de production, 7 000 salariés dont 3 500 en France) a réalisé 1,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019. L’exercice 2020 n’étant pas encore bouclé, les résultats ne sont pas encore communiqués.

Alain Chauvin quitte ses fonctions de directeur général NTN Europe et Président directeur général de NTN-SNR.
Dominique Lavilla, nouveau directeur général de NTN-SNR.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Granuplast bataille pour s’implanter

La société de recyclage de plastique peine à se faire accepter à Jassans-Riottier, commune du bord de Saône. L’implantation à Jassans-Riottier, dans les anciens locaux du groupe RBDH (photo), de la société...

Lire la suite

80 emplois menacés aux Eaux d’Évian

Le géant agroalimentaire français Danone, malmené par la crise, lance un plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici à 2023. À Évian comme ailleurs, les managers sont sur la sellette. Patricia Rey Le 1er avril, le...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest