Cluses va transformer la friche Dépéry

par | 22 Déc 2020

A l’abandon depuis 30 ans, l’usine Dépéry va disparaître partiellement du paysage. La ville qui a  racheté la friche à ses propriétaires prévoit de construire un nouveau bâtiment sur le site afin d’y rassembler  le musée intercommunal de l’horlogerie et du décolletage , l’orchestre d’harmonie, la batterie fanfare, l’école municipale de danse et théâtre. Un auditorium végétalisé, de plein air, viendra renforcer le caractère culturel des lieux. Des places de stationnement sont aussi  prévues. Une partie du bâtiment historique, sécurisée par les services de la ville,  sera conservée afin de faire le lien entre les besoins actuels et le patrimoine industriel de la commune. L’opération devrait être finalisée  en 2024 et s’inscrit dans une stratégie de requalification qui a déjà porté sur l’ancienne gendarmerie, transformée en logements, et le bâtiment dit de la Bonneville où se construit actuellement une résidence seniors.

1 Commentaire

  1. ChT

    A suivre … chic ce sera un musée d’horlogerie.
    https://youtu.be/2gHN3LPwFHo

    Dep … rue des Buttes.
    Fabriquait des pendules, des réveils et des minuteries pour les explosifs, avant de ne faire que du décolletage.
    Mes deux parents y travaillaient, les ouvriers étaient logés en face, dans l’immeuble appartenant aux patrons, « Monsieur Alex » et « Madame Alice » (Dépéry). Je me rappelle de leur nom.
    Je suis né là bas et allais à l’école maternelle juste à côté.
    J’allais, le jeudi, parfois regarder mon père travailler (en dépit de la sécurité) et j’étais fasciné par toutes ces machines à renvoi. Souvenirs.
    Et le bruit. Et le sol glissant (l’huile).
    Mon père fabriquait et adaptait des cames et des outils de coupe. Lui, il avait de petites machines dans un atelier à part. Il y a laissé un pouce.
    C’était il y a plus de 60 ans.
    L’odeur de l’huile, je m’en rappelle et encore maintenant, je la reconnais quand je rentre dans une usine de décolletage.
    Même si elle est moderne, même si les machines sont dans un autre bâtiment.
    L’odeur du décolletage reste la même.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest