Avec les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, le maraîchage se trouve confronté à la fois au manque de main d’œuvre et à des problématiques d’écoulement des stocks. Radis, épinards, céleri rave, poireau… Avec 35 à 40 personnes, en moyenne, et une forte saisonnalité d’avril à août, la SARL Renoud-Grapin, à Manziat, compte parmi […]