«L’activité de Rhône-Alpes tourne au ralenti au deuxième trimestre», constate l’Insee dans sa dernière lettre de conjoncture. Les exportations, notamment, reculent de 2,1 %. Un ralentissement qui concerne, du côté des destinations, aussi bien le continent américain que l’Asie et l’Europe. Du côté des secteurs d’activité, la baisse touche les produits métallurgiques et métalliques (-5,8 % en valeur), les équipements mécaniques et matériels électriques (-1,3 %), tandis que les matériels de transport continuent de progresser de 2,6 %, après 2,4 % au premier trimestre.

Du côté de la construction, la baisse des mises en chantier se poursuit, mais de manière plus modérée (-4,1 % contre -7,7 %). Les autorisations de construire, elles, diminuent plus rapidement (-4,4 % contre -2,5 %). Conséquence de cette situation, l’emploi se dégrade dans le secteur, avec la perte de 900 postes (-0,6 %) au deuxième trimestre.

Nonobstant, l’emploi en général a progressé sur la période, avec un gain de 1 550 postes (+0,1 %), grâce à l’intérim et aux services. Une progression qui profite d’abord à l’Ardèche (+1,2 %), l’Ain (+0,6 %) et la Drôme (+0,4 %). …