Les contraintes et ambitions de l’hôtel d’entreprises de la CC de la Dombes

Les contraintes et ambitions de l’hôtel d’entreprises de la CC de la Dombes

L’hôtel d’entreprises inauguré le 1er mars à Châtillon-sur-Chalaronne allie maîtrise des coûts et qualité de construction.

L’hôtel d’entreprises inauguré le 1er mars à Châtillon-sur-Chalaronne par la Communauté de communes de la Dombes (lire notre édition du 7 mars) a été conçu le cabinet châtillonnais Mégard Architectes. L’objectif de ces locaux est d’accueillir des entreprises en création ou en développement pour une durée temporaire, à travers un bail de 24 mois renouvelable une seule fois, pour une année supplémentaire. Pour remplir cette mission, le loyer doit être abordable. L’intercommunalité l’a fixé à 70 euros par mètre carré et par an, hors charges. Par voie de conséquence, les architectes devaient concevoir un bâtiment à coût maîtrisé. Implanté sur 3 829 mètres carrés sur le parc d’activité Chalaronne Centre, celui-ci sera revenu à 920 euros hors taxes par mètre carré, soit 782 000 euros (il fait 850 mètres carrés) auxquels s’ajoutent 184 000 euros de voiries et réseaux divers (VRD).

Qualité environnementale

Cela n’a pas empêché ses concepteurs de placer la qualité environnementale et la performance énergétique en tête de leurs exigences. Ils ont fait le choix d’une charpente en bois de pays massif, traité à cœur, donc sans entretien, dont le dessin permet d’apporter une lumière naturelle dans les ateliers, à travers cinq sheds orientés au nord. « Cette orientation évite d’avoir des ombres, ce qui peut être important pour certaines activités comme le soudage », justifie l’architecte Christophe Mégard. À l’extérieur, des bardages en bac acier double peau offrent le même entretien minimal, tout en garantissant la pérennité du bâtiment.

L’isolation, en laine de roche, est renforcée au sol « où l’on a pas mal de déperditions », note encore Christophe Mégard, tandis qu’un soin particulier a été apporté à lutter contre les ponts thermiques. Les ateliers de l’hôtel d’entreprises sont chauffés par des aérothermes à gaz, avec déstratificateurs à soufflage vertical. Chacun est équipé d’un petit cumulus, ce qui évite les grandes quantités d’eau chaude et les pertes d’énergie sur un long circuit. L’éclairage est à LED avec des détecteurs de présence dans les sanitaires et les voies de circulation. Enfin, des protections solaires ont été placées tout autour du bâtiment, créant un auvent « qui sera un espace de rencontre et d’échanges », espère l’architecte. Et celui-ci de souhaiter que ce bâtiment soit, pour la collectivité, un outil de communication à plusieurs niveaux.

Les sheds de l'hôtel d'entreprises de la CC de la Dombes.

Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est un complément au papier paru dans ECO de l’Ain du 7 mars 2019 sur l’hôtel d’entreprises de la Communauté de communes de la Dombes. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ