Crédit Agricole des Savoie : une activité en hausse, avec des clients plus nombreux et plus jeunes

par | 29 Mar 2019

Installé dans son nouveau siège de la Motte-Servolex, le Crédit Agricole des Savoie affiche une nouvelle fois de bons résultats.

Avec une croissance de son résultat net de 2,7 %, soit un volume de 141,9 millions d’euros (137,9 millions en 2017), la caisse régionale du Crédit Agricole des Savoie respecte sa tendance annuelle à progresser. L’exercice 2018 se caractérise même par des hausses généralisées. Tout d’abord, le nombre de nouveaux clients atteint un quasi record, avec 28 567 inscriptions en 2018, dont environ 30 % pour les moins de 25 ans, vers lesquels la banque s’apprête à lancer une offre dédiée sous quelques semaines.

Les effectifs progressent eux aussi, avec 231 embauches – pour 17 créations de poste hors remplacements des départs – portant à 2 300 le nombre de CDI dans la banque, et à 2 600 celui des salariés en englobant toutes les filiales. Depuis quatre ans, le Crédit Agricole des Savoie indique avoir ouvert 142 postes, malgré quelques difficultés de recrutement. Hausse également des sociétaires avec 14 000 souscripteurs supplémentaires pour un total de 315 300 détenteurs de parts sociales.

Enfin, les affluences dans les agences enregistrent également une forte hausse, proche de 10 %. C’est l’un des effets d’une année « coupée en deux » au regard de son président, Éric Vial. « Au premier semestre, nous avons poursuivi sur la lancée de 2017, puis il y a eu l’effet Trump et ses tweets, une Italie particulièrement divisée sur le Lyon-Turin, une Allemagne dont la présidence vit sa fin de règne et un Royaume-Uni perdu dans son Brexit. » En France, les inquiétudes traduites par le mouvement des Gilets jaunes ont paradoxalement amené les clients à davantage fréquenter leur banquier. C’est d’ailleurs dans ce sens que l’exécutif de l’établissement veut aller. À cet égard, Éric Vial qualifie l’année 2018 « d’intense sur plan mutualiste ».

Renforcer le mutualisme

Le lancement du programme “Ambition mutualiste 2020” a encouragé une pérégrination présidentielle de six mois au sein des conseils d’administration des caisses locales. L’occasion de saisir les atouts et les faiblesses. « Nous souhaitons placer la responsabilité mutualiste au coeur de nos priorités. Nous avons redéfini nos ambitions pour figurer plus et mieux encore au sein d’une société et d’un territoire qui ont fortement évolué. Pour ce faire, nous nous appuierons davantage sur nos 64 caisses locales », assure le président de la banque leader en Savoie Mont Blanc.

Laurent Bennet et Éric Vial (troisième et quatrième à partir de la gauche) ont le sourire au moment d’annoncer le bilan 2018.

Pour sa première assemblée générale, le nouveau directeur général, Laurent Bennet acquiesce et traduit en considérations techniques ces valeurs humaines. « Nous devons accompagner un développement démographique très rapide en restant attachés à trois piliers. » En façonnant une banque de proximité, multicanal et centrée autour de la relation client, le nouveau patron mise sur l’essoufflement de la “multi-bancarisation”. « Les usagers privilégient désormais un seul interlocueur bancaire qui dispose d’une gamme large de services et où la place du conseiller reste centrale. »


Par Raphaël Sandraz


Cet article est paru dans votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 29 mars 2019. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, vous pouvez vous abonner ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest