Déjà 20 à 25 millions investis en 12 ans dans les Gorges de l’Arly

Déjà 20 à 25 millions investis en 12 ans dans les Gorges de l’Arly
Déjà 20 à 25 millions investis en 12 ans dans les Gorges de l’Arly
4 (80%) 1 vote

La route départementale 1212 qui relie Sallanches à Albertville devrait rouvrir pour les vacances de Noël, après deux mois et demi de travaux. Focus, en images, sur une route stratégique mais coûteuse.

Un itinéraire escarpé

Les éboulements, crues, avalanches ont ponctué l’histoire des déplacements dans le Val d’Arly. C’est parce qu’elle a été jugée trop dangereuse que la route historique, passant par Héry-sur-Ugine, a été délaissée au profit d’un tracé en fond de vallée. La construction de la route départementale 1212 qui relie Sallanches à Albertville a été lancée en 1862 pour aboutir, en 1892, à la jonction entre les deux Savoie. Long de 46 km, l’ouvrage à l’origine national est devenu départemental après la loi de décentralisation de 2004.

La RD1212 relie Sallanches à Albertville via les Gorges de l’Arly. @Conseil départemental 73

Le secteur des Cliets sous haute surveillance

Le secteur des Cliets est sous haute surveillance depuis les éboulements de 2013 et 2014. « Cette surveillance a permis de détecter des mouvements importants à l’aplomb du tunnel », rappelle Auguste Picollet, le vice-président délégué aux routes du Conseil départemental de la Savoie. Pour venir à bout d’une masse instable de 10 000 m3 et sécuriser la circulation sur cet axe majeur pour l’accès aux stations, la route a été fermée depuis la mi-octobre afin de réaliser une casquette métallique provisoire au nord du tunnel. Les travaux ont aussi porté sur la pose d’ancrages et de filets dans la falaise.

Le secteur des Cliets. @Conseil départemental 73

3 à 4 millions d’investissements prévus en 2020

Les travaux en cours dans le secteur des Cliets coûtent 500 000 euros. Réalisés dans un site exposé et difficile d’accès, ils reprendront au printemps 2019 pour une durée de plusieurs mois. Ils consisteront à retirer les protections en place puis à stabiliser la masse grâce à une pelle araignée qui sera héliportée au sommet de la zone instable. Pour sécuriser durablement le secteur, le Département a prévu de construire deux galeries pare-blocs à l’amont et à l’aval de l’ouvrage. De l’ordre de 3 à 4 millions d’euros, l’investissement pourra être lancé en 2020, après une phase d’études préalables.

La route des gorges de l’Arly devrait rouvrir pour les vacances de Noël. @Conseil départemental 73

3180 km de routes départementales

Les routes départementales représentent, en Savoie, un réseau de 3180 kilomètres avec des secteurs particulièrement sensibles aux aléas naturels. Elles bénéficient d’un budget annuel de l’ordre de 80 millions d’euros. Depuis que l’Etat lui a transféré  la responsabilité de l’itinéraire, le Conseil départemental 73 a investi entre 20 et 25 millions d’euros sur la RD1212. « Le problème aurait pu être réglé dans les années 1980, avec la construction d’un viaduc avec des piles dans l’Arly, regrette  Auguste Picollet. Compte tenu des coûts, ce type d’opération n’est actuellement plus envisageable. »

Les éboulements à répétition sont le lot de la RD1212 @Conseil départemental 73

 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
Déjà 20 à 25 millions investis en 12 ans dans les Gorges de l’Arly4 (80%) 1 vote La route départementale 1212 qui relie Sallanches à Albertville devrait rouvrir pour les vacances de Noël, après deux mois et demi de travaux. Focus, en images, sur une route stratégique mais coûteuse. Un itinéraire escarpé Les éboulements, crues, […]
This category can only be viewed by members.