Dématérialisation des marchés publics : retours d’expérience sur la plateforme du département de l’Ain

Dématérialisation des marchés publics : retours d’expérience sur la plateforme du département de l’Ain
Dématérialisation des marchés publics : retours d’expérience sur la plateforme du département de l’Ain
4 (80%) 1 vote

Le Conseil départemental de l’Ain finance une plateforme unique de dématérialisation sur laquelle 240 collectivités locales publient leurs marchés. Deux maires justifient leur adhésion à cet outil.

La plateforme unique de dématérialisation des marchés publics nouvellement créée par le Département est ouverte gratuitement aux collectivités locales. Cette gratuité a déjà poussé 240 intercommunalités, communes et syndicats de l’Ain à sauter le pas. « La proposition du Département nous a paru intéressante au regard de nos obligations de dématérialisation, surtout pour une petite commune comme la nôtre, justifie Christian Lay, maire de Cruzilles-lès-Mépillat (800 âmes). Notre adhésion s’accompagne d’une obligation de formation pour notre secrétaire de mairie et un élu. Cela permet aux membres du conseil municipal de se sentir partie prenante de cette évolution et au personnel administratif de dialoguer avec son élu de référence. Cela nous ouvre l’accès à un nombre plus large de fournisseurs et offre une plus grande transparence des relations entre la collectivité et les entreprises. »

Mutualisation

À Ambérieu-en-Bugey (14 000 habitants), l’adhésion à cette plateforme unique de dématérialisation n’a pas fait débat. « Nous sommes déjà inscrits dans une démarche de mutualisation. Notre commune gère non seulement ses propres appels d’offres, mais également ceux de la Communauté de communes de la Plaine de l’Ain, à travers un service de quatre personnes qui ont toutes été formées à ce nouvel outil, début septembre, explique le maire Daniel Fabre. Avec les nouvelles obligations de dématérialisation qui auront cours à partir du 1er octobre, c’était encore plus évident. Ce sera peut-être l’occasion pour les entreprises réticentes de s’ouvrir à la commande publique qui gagne en visibilité et lisibilité. » Ce nouveau service est en plus une source d’économies, puisqu’Ambérieu va pouvoir se désengager des plateformes payantes où elle était inscrite.

Information

Du côté des organisations professionnelles, Pierre Convert, président de la Fédération du BTP de l’Ain espère que cet outil ne sera pas une plateforme de plus. « Aujourd’hui, nous en comptons déjà une dizaine, ce qui oblige les entreprises à payer des prestataires pour agréger les informations. Comme elle est gratuite, on peut penser qu’un maximum de collectivités du département y adhéreront. Alors, ce sera effectivement une simplification. »

Pour Philippe Pesenti, président de l’Union des entreprises de proximité de l’Ain (U2P), cet outil constitue de toute façon un développement intéressant pour les entreprises, « particulièrement les plus petites qui, faute d’adhérer à ce type de plateformes, risquent de ne plus avoir accès — ou moins bien — à l’information ». Il lui paraît donc essentiel qu’elles puissent se former.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est un complément du papier paru dans ECO de l’Ain du 20 septembre 2018 sur le lancement d’une plateforme unique de dématérialisation des marchés publics par le Conseil départemental de l’Ain. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Stéphane Rosnoblet, entrepreneur de terrain(s)

Stéphane Rosnoblet, entrepreneur de terrain(s)

Il est à la fois patron du groupe de distribution Provencia et président du club de foot de Grenoble, le GF 38. Dans une grande interview ce chef d’entreprise plutôt discret de nature se confie à Eco. Un moment rare dans lequel il évoque son parcours, la situation du...

Nominations, élections et changements de fonctions en série

Nominations, élections et changements de fonctions en série

Conseil général, partis politiques, Compagnie des Alpes, syndicats professionnels... Ca bouge ces jours-ci en Pays de Savoie.   COLLECTIVITÉS CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-SAVOIE Jusque là directeur de cabinet du président Christian Monteil, Rémy Crépin devient...

Autoroute : de nouvelles voies pour l’A41 Nord

Autoroute : de nouvelles voies pour l’A41 Nord

La construction de deux voies supplémentaires entre Saint-Martin-Bellevue et Annecy-nord où la barrière de péage va être aussi réaménagée va nécessiter 30 mois de travaux et 78 millions d’euros d’investissement. La transformation des infrastructures routières et...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 19 octobre 2018

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 19 octobre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°42 du 19 octobre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Consultez votre magazine ECO Savoie Mont Blanc édition 73 : Consultez votre magazine ECO Savoie Mont...

Votre magazine ECO Nord Isère du 19 octobre 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 19 octobre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°42 du 19 octobre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf...

Facteur, métier à haut risque

Facteur, métier à haut risque

La direction de la plateforme de distribution de Bourgoin-Jallieu avait invité ses postiers à une journée dédiée à la prévention sur les risques du métier, somme toute nombreux. Morsures de chien, boîtes à lettres inatteignables, routes à sillonner par tous les...

Aides sociales : controverse sur l’espionnage des bénéficiaires

Aides sociales : controverse sur l’espionnage des bénéficiaires

Une nouvelle loi permettant de surveiller les personnes qui reçoivent des aides divise les Suisses. La polémique enfle à travers la Confédération après que le Parlement a voté une nouvelle loi renforçant la surveillance des assurés. Elle permet aux institutions...

Comment l’UIMM voit son avenir ?

Comment l’UIMM voit son avenir ?

La section de l'Ain de l'union des industriels de la métallurgie recevait le président national, Philippe Darmayan, en clôture de son assemblée générale, le 10 octobre. « L'UIMM de l'Ain a un programme d'action qui correspond à ce que je veux faire de notre union »,...

L’édito de Myriam Denis : “Gouverner autrement”

L’édito de Myriam Denis : “Gouverner autrement”

Chose promise, chose due : Emmanuel Macron avait promis de gouverner autrement. De ne pas tomber dans les travers de ses prédécesseurs et de faire souffler sur sa présidence un vent de nouveauté. Le zéphyr a emporté au passage deux de ses ministres clés : l’Écologie...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !


Ecomedia

GRATUIT
VOIR