Des centres de vaccination en soutien de la campagne nationale

par | 12 Jan 2021

Le Service départemental de secours et d’incendie de l’Isère (Sdis) et le Département de l’Isère se mobilisent en soutien de l’Agence régionale de santé (ARS) et de l’Etat pour vacciner les personnels de santé, les aides à domicile et sapeurs-pompiers de plus de 50 ans, selon les priorités définies par l’Etat.

L’ARS a sollicité le Sdis et le Département pour mobiliser leurs casernes et centres de vaccination et pouvoir ainsi vacciner les publics prioritaires définis par le Gouvernement au plus vite et au plus près du terrain.
Ainsi, le Sdis va ouvrir 3 centres de vaccination dans ses casernes et le Département mobiliser 4 de ses 8 centres de vaccination.
Le Département est l’un des rares en France à avoir fait le choix de conserver une politique de santé publique, ce qui lui permet aujourd’hui de répondre présent.
Au passage rappelons que pour 2020 le budget du département consacré à la santé était de 3,9 M€. Pour des raisons sanitaires liées à la Covid-19, le budget 2021 qui devait être voté en décembre dernier est reporté à une date ultérieure.

Bourgoin-Jallieu, Grenoble et Vienne

Dans les 4 centres de vaccination mobilisés, le Département renforce son personnel de santé afin de pouvoir recevoir un potentiel de 150 patients par jour. Ces centres sont situés à Grenoble (Centre départemental de santé et Centre de vaccination de la ville de Grenoble), à Vienne (Centre de vaccination de Vienne) et à Bourgoin-Jallieu (Centre de vaccination de la ville de Bourgoin-Jallieu).
De manière pratique, l’ensemble des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) isérois recevront cette semaine un courriel leur indiquant la plateforme sur laquelle leurs salariés de plus de 50 ans pourront s’inscrire et prendre rendez-vous.

Photos ©Département de l’Isère

Un enjeu de taille

L’enjeu est de calibrer le plus finement possible le nombre de doses nécessaires pour ne pas en gâcher. Sur ces 3 sites, le Sdis vaccine depuis le vendredi 8 janvier ses sapeurs-pompiers de plus de 50 ans et pourra ouvrir ensuite ses portes aux nouveaux publics prioritaires définis par l’Etat.
« Avec plus de 4 000 malades pris en charge depuis le printemps dernier, les sapeurs-pompiers sont en première ligne, en soutien du SAMU et des établissements de santé. En vaccinant à terme ses 5 400 personnels, le Sdis participe aussi activement à la barrière contre la circulation du virus », indique Jean-Claude Peyrin, Président du Conseil d’administration du Sdis.
Pour Jean-Pierre Barbier, Président du Département, « cette campagne de vaccination est essentielle dans la lutte contre le coronavirus. Il n’y a que le vaccin qui nous permettra de reprendre progressivement une vie normale à condition que nous atteignions une couverture vaccinale suffisante, rapidement. Ces quatre centres sont un premier pas. »


Par Carole Muet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Les plateformes Initiative ne chôment pas

Les bilans publiés par les plateformes Initiative Grand Annecy et Genevois témoignent d’une activité soutenue en 2020 malgré la crise sanitaire. Les plateformes Initiative qui accompagnent les créateurs d’entreprise...

Lire la suite

Au CES, Proovstation affiche ses ambitions

Fut-il virtuel cette année, le Consumer electric show est devenu en trois éditions, un rendez-vous incontournable pour la start-up inventrice d’un portique de contrôle automatisé de la carrosserie des véhicules. Si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest