Deux premiers recrutements chez Alpar

par | 10 Nov 2020

Le supermarché coopératif Alpar embauche ses deux premiers salariés pour consolider sa progression.

Alpar annonce ses deux premiers recrutements. Porté par 400 coopérateurs “consom’acteurs”, le supermarché coopératif implanté à Meythet a bénéficié d’une bonne évolution des ventes ces 6 derniers mois. Son chiffre d’affaires mensuel a ainsi doublé entre avril 2019 et avril 2020, passant de 20 000 à 40 000 euros. Pour pérenniser sa progression, il a recruté une personne chargée de la gestion administrative et une alternante pour la communication.

Les coopérateurs d’Alpar doivent donner 3 heures de leur temps par mois pour faire fonctionner l’épicerie.

Développements

L’offre proposée sur ses 120 m² continue de s’étoffer avec plus de produits, des gammes plus larges, de nouveaux fournisseurs et du vrac. Elle se décline depuis avril 2020 en version drive. Et depuis septembre, les paiements effectués avec la monnaie locale La gentiane sont acceptés.  L’ambition pour les prochains mois est de continuer de gagner en visibilité et de recruter de nouveaux coopérateurs s’engageant financièrement avec l’achat de parts sociales (100 euros) et donnant 3 heures de leur temps par mois pour tenir la caisse, remplir les rayons ou encore faire le ménage.

Economie collaborative

Alpar s’inspire d’un modèle qui se développe depuis plus de 40 ans aux États-Unis et qui commence à faire des émules en France. Depuis l’ouverture de La Louve en 2016 à Paris, une cinquantaine d’autres est en cours en France. L’ambition est d’appliquer les principes de l’économie collaborative, solidaire et sociale pour proposer une alternative alimentaire aux habitants de la région d’Annecy avec de bons produits achetés au juste prix aux producteurs locaux et revendus avec une marge minimum.

Le développement de l’offre passera par l’ouverture d’un espace de vente plus grand.

Vers un supermarché de 1000 m²

Initiée par une association fondée en octobre 2016, l’aventure Alpar a commencé à se concrétiser en octobre 2017 avec la mise en place d’un groupement d’achat dans un local de 20 m² à Seynod. Cette première étape a permis des achats en ligne avec un  retrait des paniers 10 jours plus tard. Elle a été suivie par l’ouverture de l’épicerie de Meythet, en octobre 2018, avec 160 coopératrices et coopérateurs. La prochaine étape sera une épicerie 2 à 3 fois plus grande ou un supermarché de 1 000 m² minimum (500 m² pour la vente, 500 m² pour le stockage) permettant d’offrir une sélection de produits suffisamment large.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS