Domotique : Somfy en vitesse de croisière

Domotique : Somfy en vitesse de croisière
Domotique : Somfy en vitesse de croisière
4 (80%) 1 vote

À la tête de Somfy depuis le printemps 2016, Jean Guillaume Despatures, dont la famille est l’actionnaire principal, tenait sa rituelle conférence de presse sur les comptes du premier semestre 2018.

À noter en prologue que le périmètre comptable n’est plus tout à fait le même puisque pour répondre aux nouvelles normes internationales (IFRS) en la matière, les comptes de la filiale chinoise Dooya (dont Somfy détient 70 %) seront désormais traités à part (Dooya représentant environ 10 % de Somfy, mais avec une forte expansion : 35 millions d’euros en 2010, 163 en 2017 !).

Concernant l’activité du 1er semestre 2018, elle est en hausse de 2,7 % par rapport à la même période de 2017, mais retraitée des effets de change, la progression atteint 5,2 % à 586 millions d’euros contre 570. À comparer avec un bond de 9,7 % l’année dernière, il est vrai très exceptionnel.

Showroom de solutions futuristes, espaces détente et de réunion, totem architectural : la nouvelle tour Lighthouse, c’est tout cela.

35 000 appartements par an

Croissance modérée donc, mais satisfaisante au regard des aléas rencontrés sur les différents marchés mondiaux : difficile au Moyen-Orient à cause de l’instabilité de la région ; chaotique aux États-Unis à cause du déstockage du principal importateur ; très convenable en Europe, surtout au Nord et à l’Est ; très honorable aussi sur le marché domestique français malgré la baisse des incitations fiscales. Même tendance pour les résultats.

L’opérationnel courant qui ressort à -2,3 % à 104 millions d’euros, mais à périmètre comparable et à taux de change constant, on arrive à 112 millions d’euros (+5,7 %), soit encore 18,8 % du chiffre d’affaires. La marge brute s’en trouve améliorée, malgré une stabilité des prix et la hausse des cours des matières premières, et s’explique par de notables gains de productivité (renforcement en R&D, digitalisation accélérée…).

Quant au résultat net, il reste stable à 83,2 millions d’euros et la situation financière nette passe de 104 à 124 millions d’euros. Somme toute, la première moitié de 2018 voit l’entreprise en vitesse de croisière sous un bon vent qui n’exclue pas des risques de coups de tabac à venir, taux de change aléatoires (Turquie, Grande Bretagne) ou risques géopolitiques déstabilisateurs avec la guerre commerciale larvée que se livre les grands blocs mondiaux.

À noter encore, côté activités opérationnelles relevées par Jean Guillaume Despatures, la signature d’accords et de partenariats avec de grands promoteurs immobiliers comme Nexity et Bouygues. À ce titre, Somfy fournira tous les éléments nécessaires pour la “connectisation” de 35 000 appartements par an jusqu’en 2020. Ce qui peut permettre à la société, sinon de créer une chasse gardée, du moins de prendre une ou plusieurs longueurs d’avance sur la concurrence. L’atterrissage à fin 2018 devrait être très similaire à celui de l’année dernière.


Par Alain Veyret


Cet article est un complément du papier paru dans ECO Savoie Mont Blanc du 14 septembre 2018. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, et pour soutenir la presse, vous pouvez vous abonner ici.

 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SONDAGE ECO : NOS LECTEURS ET LE DIGITAL !

Participez à notre enquête ! 

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
Domotique : Somfy en vitesse de croisière 4 (80%) 1 vote À la tête de Somfy depuis le printemps 2016, Jean Guillaume Despatures, dont la famille est l’actionnaire principal, tenait sa rituelle conférence de presse sur les comptes du premier semestre 2018. À noter en prologue que le périmètre comptable n’est plus tout à fait […]
This category can only be viewed by members.

Pin It on Pinterest

Share This