Le mois de janvier se termine et c’est heureux, non seulement à cause des événements dramatiques qui l’ont entaché, en complet décalage avec les rituels de vœux, mais surtout à cause du formidable hold-up, souvent consenti il est vrai, sur la conscience profonde du pays par une caste boboïste et parisienne. Certes, le traumatisme fut […]