Cette majorité au pouvoir, quand elle existe, a l’art de s’attaquer à ce qui marche plutôt bien dans notre pays, tout en restant immobile ou à la marge sur ce qui devrait être prioritairement réformé. Ainsi, plutôt que de passer au tamis l’ensemble de la dépense publique étouffant l’économie ou d’alléger un Code du travail […]