Vivement les vacances et que nos éminentes huiles délaissent les palais de la République pour leur lieu de villégiature respectif. Quelques jours durant, cette migration estivale épargnera au pays les affres des conséquences de décisions intempestives, mal évaluées ou carrément nocives. À force de naviguer au jour le jour, à essayer de faire frémir des […]