L'édito de Stéphane Coltice : "Brouillard politique"

par | 5 Avr 2017

S’il y a une certitude que l’on puisse avoir concernant l’élection présidentielle, c’est bien celle de retrouver la candidate du Font National au deuxième tour.

Avec plus de 25 % d’intentions de vote, Marine le Pen fait non seulement la course en tête mais bénéficie d’une stabilité sans égale dans les sondages, grâce à un électorat fidèle et engagé, construit sur le long terme. En deuxième position, Emmanuel Macron ne bénéficie sans doute pas des mêmes atouts. Inconnu il y a encore 3 ans, il profite largement de cette image nouvelle mais ne peut, en contrepartie, compter que sur un électorat plus versatile largement constitué des déçus des autres camps. Les votes en sa faveur seront sans doute l’œuvre de désorientés, d’attentistes ou de résignés, plus que de convaincus. Il n’est alors pas impossible que, face à l’urne, ces électeurs décident finalement de retourner à leurs premières amours, et de privilégier leurs certitudes face à l’inconnu.

Cette situation profiterait inévitablement à François Fillon, qui réussit encore à conserver la place de troisième homme, à quelques points derrière le duo de tête et reste, finalement, la seule option pour les convaincus de la droite. Sur le flanc opposé, Benoît Hamon apparaît quant à lui comme le grand perdant de ce combat des chefs, devant faire face à la fois aux coups de boutoir d’un Jean-Luc Mélenchon, dont le verbe haut, populaire et protestataire, correspond aux attentes d’une population en quête d’authenticité, mais également aux coups de couteaux dans le dos plantés par ses anciens partenaires du parti socialiste, et jusqu’au chef de file de ce mouvement en pleine déliquescence…

« POUR AJOUTER ENCORE À CE FLOU ARTISTIQUE, D’AUTRES INCONNUS DEMEURENT ENCORE, COMME LE TAUX VÉRITABLE D’ABSTENTION QUI PROMET DÉJÀ D’ATTEINDRE DES SOMMETS. »

Alors que la victoire semblait ne pas pouvoir échapper aux Républicains, cette absence de visibilité repose largement sur l’affaire Pénélope, qui a largement contribué à redistribuer les cartes et à faire émerger le jeune loup de la finance au détriment des autres candidats. Mais la responsabilité de cette situation inédite peut également être attribuée à l’organisation des primaires. Cet exercice, aussi mal pensé, mal préparé et mal encadré à droite qu’à gauche, a ouvert la porte à de nombreux dérapages, venant ainsi considérablement fausser le débat par manque de règles. On a ainsi vu des partisans de gauche venus faire échouer le leader désigné de la droite et inversement, des candidats issus de ces partis se présenter au vote sans passer par ce préambule et, plus récemment, des « dissidents » refuser de soutenir le candidat légitime de leur parti…

Et pour ajouter encore à ce flou artistique, d’autres inconnus demeurent encore, comme le taux véritable d’abstention qui promet déjà d’atteindre des sommets. D’autres pièges restent également à surmonter, à l’instar des prochains débats contradictoires et, plus particulièrement celui programmé par France 2 le 20 avril prochain, qui donne déjà des sueurs froides aux candidats. Ils se souviennent sans doute, qu’à quelques jours de la finale des élections de 2012, François Hollande avait emporté un match décisif grâce à son discours du « moi président » devenu depuis une phrase culte. Non mais allô, quoi !

Stéphane Coltice
Directeur délégué de la publication
s.coltice@eco-ain.fr

Concerts en sites industriels, le dessin de Faro

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

L’Ain a son Camping Paradis

Le département vient d’accueillir son tout premier camping du label, inspiré de la célèbre série télévisée. Qui n’a pas déjà entendu parler de la série de téléfilms français “Camping Paradis” diffusée sur TF1 ? Désormais, l’Ain possède son propre camping...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO de l’Ain du 18 août 2022

100% en ligne, feuilletez votre magazine ECO de l'Ain n°32-33 du 18 août 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi...

LIRE LA SUITE

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS