Electro-intensif

par | 19 Nov 2020

Compensation financière contre audit énergétique et démarche d’amélioration. C’est le donnant-donnant proposé aux industries hyper-électro-intensives par l’amendement présenté par les députés Typhanie Degois (Savoie), Olga Givernet (Ain) et Anthony Cellier (Gard). Il permettrait aux cinq sites hyper électro-intensifs de Savoie de bénéficier d’une compensation financière correspondant aux surcoûts liés aux quotas d’émission de carbone, à la condition de mener un audit énergétique et de s’engager dans une démarche de réduction des gaz à effet de serre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Les plateformes Initiative ne chôment pas

Les bilans publiés par les plateformes Initiative Grand Annecy et Genevois témoignent d’une activité soutenue en 2020 malgré la crise sanitaire. Les plateformes Initiative qui accompagnent les créateurs d’entreprise...

Lire la suite

Au CES, Proovstation affiche ses ambitions

Fut-il virtuel cette année, le Consumer electric show est devenu en trois éditions, un rendez-vous incontournable pour la start-up inventrice d’un portique de contrôle automatisé de la carrosserie des véhicules. Si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest