L’emploi cadre au beau fixe

L’emploi cadre au beau fixe
L’emploi cadre au beau fixe
4 (80%) 1 vote

Les difficultés rencontrées par les entreprises pour trouver la main d’œuvre dont elles ont besoin se sont accrues ces derniers mois.  L’emploi cadre profite de cette dynamique.

Selon le dernier baromètre de l’Apec, 6 entreprises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours du premier trimestre 2018. En hausse par rapport au premier trimestre 2017, la tendance  témoigne du nouveau d’optimisme des acteurs économiques. Et elle se confirme sur le deuxième trimestre 2018 avec une progression encore plus forte (+ 4 points) par rapport à l’année précédente. Les secteurs qui connaissent les situations les plus favorables sont l’industrie et la construction.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2017, 27 810 cadres (+23%) ont été embauchés en Auvergne-Rhône-Alpes. Selon l’enquête annuelle de l’Apec menée auprès de 1294 entreprises de la région, entre 28950 et 31840 nouveaux recrutements sont envisagés en 2018 dans la région soit une hausse oscillant entre 4 et 14% par rapport à 2017. Les cadres confirmés (entre 5 et 10 ans d’expérience) sont les plus recherchés mais la dynamique profite également à ceux dont l’expérience est inférieure à 5 ans. C’est le cas notamment d’Alpes Contrôles qui a procédé à 97 embauches en 2017 et en prévoit 80 autres pour 2018. A défaut de trouver sur le marché les ingénieurs confirmés dont il a besoin, le groupe ancilevien mise de plus en plus sur de jeunes ingénieurs qu’il forme durant un à deux ans, à raison d’une semaine par mois.

C’est un investissement lourd mais c’est le seul moyen de répondre à la demande de nos clients. Il y a assez peu de turn-over parmi les jeunes que nous formons,   précise Arnaud Busquet, son directeur général.

Arnaud Busquet, le directeur général d’Alpes Contrôles

Une tendance accrue en Pays de Savoie

Si l’Isère et le Rhône sont les départements où les perspectives sont les plus favorables, les Pays de Savoie se placent juste derrière. En Savoie, 13% des entreprises prévoient d’accroître leurs effectifs cadres en 2018, 2% de les réduire. En Haute-Savoie, elles sont 12% à envisager une augmentation des effectifs cadres, 4% pensant à une réduction. La reprise économique est le moteur principal de cette demande mais d’autres facteurs viennent aggraver la situation. La proximité avec la Suisse où les niveaux de rémunération offerts sont bien supérieurs constitue un handicap pour les entreprises haut-savoyardes qui souffrent également du coût de la vie.

La rareté et la cherté du logement se traduisent par de fortes difficultés de recrutement, y compris pour des postes cadres », analyse Jean-Luc Raunicher, le président de la Chambre syndicale de la métallurgie de Haute-Savoie.

Jean-Luc Raunicher, président de la Chambre syndicale de la métallurgie Haute-Savoie

 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

Fruité, une usine qui a du jus !

Fruité, une usine qui a du jus !

Visite du site Fruité de La Roche-sur-Foron, où 160 millions de briques de jus de fruits et autres boissons sans alcool sont fabriquées tous les ans. C'est à La Roche-sur-Foron que sont fabriqués les jus de fruits bio et non bio des marques Pressade et Fruité (les...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti4 (80%) 1 vote Selon l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes, l’économie régionale enregistre au premier trimestre 2018 un léger coup d’arrêt consécutif à une année 2017 très, ou trop, dynamique. Explications… «On a vécu, globalement, une année 2017 particulièrement dynamique, à la fois sur les plans national et international, avec un impact […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com