Fausse monnaie, comment faire le « tri »

par | 16 mai 2013

Entre 600 et 800 000 faux billets sont retirés de la circulation chaque année. Pour distinguer une coupure valable d’une vulgaire copie, la Banque de France propose la méthode TRI : toucher, regarder, incliner.

D’abord, touchez. Le papier des billets n’est pas en fibres de bois, mais de coton, plus résistantes. En grattant avec l’ongle, on sent une surimpression au niveau de l’encre. Pour permettre aux non-voyants de les distinguer, les billets de 200 et de 500 euros ont des barres verticales et horizontales très épaisses.

En cas de doute au toucher, regardez. Le chiffre en haut, incomplet sur chacune des deux faces, apparaît complet par transparence. Une fois sur deux, sur un faux, on observe un décalage. Autre indice, sur tous les billets à l’exception de ceux de 5 euros, le filigrane apparaît en positif à la lumière, en négatif sur un support. Un repère plus évident sur un billet neuf.

Enfin, inclinez. Un hologramme est placé sur chaque billet. Le chiffre y alterne soit avec un portail, soit avec le symbole de l’euro, selon les coupures. Les 5, 10 et 20 euros ont une bande dorée sur l’une des faces. De 50 à 500 euros, la couleur de la valeur faciale passe du violet au vert. …

0 commentaires

Découvrez également :

Peut-on télétravailler depuis son lieu de vacances ?

Depuis plusieurs années, le télétravail a explosé. De nombreuses entreprises l’ont aujourd’hui durablement adopté et, cet été, le gouvernement incite à y recourir pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques dans les bassins d’emplois accueillant des...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°28 du 12 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité