Festival et Marché international du film d’animation d’Annecy  : les chiffres du millésime  2018

Festival et Marché international du film d’animation d’Annecy  : les chiffres du millésime  2018
Festival et Marché international du film d’animation d’Annecy  : les chiffres du millésime  2018
4 (80%) 1 vote

Petit tour d’horizon, en chiffres, de la 42e édition du Festival international  du film d’animation et du Mifa, qui se dérouleront à Annecy du 11 au 16 juin.

Dédiée au Brésil, la 42e édition du Festival international du film d’animation se déroulera du 11 au 16 juin 2018 à Annecy,  le Mifa (Marché international du film d’animation)  étant lui programmé entre  le 12 et le 15 juin.  La forte croissance enregistrée ces dernières années a conduit l’organisation à s’adapter avec, notamment,  d’avantage de bénévoles. «Nous n’avons pas encore trouvé les 450 personnes dont nous avons besoin pour accueillir le public et les festivaliers.  Nous lançons de nouveau un appel aux personnes qui souhaitent vivre le festival depuis l’intérieur », explique  Patrick Eveno, le directeur de Citia, le centre de ressources et de compétences dans le domaine de l’image et de l’industrie créative, organisateur de la manifestation.

La musique et l’image

Le millésime 2018 a été détaillé lors d’une conférence de presse organisée au conservatoire d’Annecy et qui s’est terminée par un ciné-concert proposé par les élèves de l’ensemble XX-XXI.

Un clin d’œil au thème de cette année : la musique dans le cinéma d’animation. Pour Marcel Jean, délégué artistique du festival, “ il s’agit de donner la parole aux compositeurs et aux musiciens, de rendre hommage à la dimension musicale dans le cinéma d’animation“.

Plus de 500 films projetés

Entre les sélections officielles, les programmes spéciaux, les séances en plein air, plus de 500 films seront projetés durant la semaine dans 12 salles de projection et 4 écrans en plein air. Ils représentent 450 heures de visionnage  et 93 pays avec une prédominance de la France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis.

L’affiche du festival 2018

Le Mifa pousse encore ses murs

Le Mifa qui s’était agrandi l’année dernière pousse de nouveau ses murs avec une surface qui passe à 7 231 m² soit 640 m² supplémentaires. Cette  extension permet d’élargir les rangs des pays représentés (70) avec de nouveaux exposants comme le Cameroun, la Bolivie, l’Equateur, la Suisse, etc. L’Europe sera pour la première fois présente  avec un stand accueillant plus particulièrement les pays dont les capacités de production sont encore faibles.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

Fruité, une usine qui a du jus !

Fruité, une usine qui a du jus !

Visite du site Fruité de La Roche-sur-Foron, où 160 millions de briques de jus de fruits et autres boissons sans alcool sont fabriquées tous les ans. C'est à La Roche-sur-Foron que sont fabriqués les jus de fruits bio et non bio des marques Pressade et Fruité (les...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti4 (80%) 1 vote Selon l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes, l’économie régionale enregistre au premier trimestre 2018 un léger coup d’arrêt consécutif à une année 2017 très, ou trop, dynamique. Explications… «On a vécu, globalement, une année 2017 particulièrement dynamique, à la fois sur les plans national et international, avec un impact […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com