Fibréa dans le giron de Covage

par | 13 Juin 2018

L’ancienne filiale de Soréa est reprise par Covage qui renforce ainsi sa présence dans la région. Le groupe exploite 44 réseaux publics et privés dont Tutor Haute-Savoie.

En rejoignant le groupe Covage, Fibréa, la filiale très haut débit de Soréa, la société des régies de l’Arc, sort d’une période de fortes turbulences. En concurrence avec Axione Bouygues, l’opérateur choisi en 2016 par le Conseil départemental 73 pour déployer la fibre optique sur l’ensemble de la Savoie, la société créée en 2012 a connu de fortes tensions avec le Département. Son nouveau président depuis décembre 2017, Dominique Jacon, s’est attaché à calmer le jeu dans un environnement en pleine évolution. « Les opérateurs ont aujourd’hui une visibilité bien meilleure et sont prêts à investir sur leurs fonds propres, y compris dans des zones faiblement peuplées qui étaient auparavant jugées peu attractives », explique-t-il. Cette nouvelle donne économique a également été mise en avant par le Département pour résilier, à l’automne 2017, la délégation de service public le liant à Axione Bouygues.

Plan de restructuration

La cession de Fibréa est l’un des axes de restructuration de Soréa qui s’est heurtée fin 2017 à des difficultés de trésorerie liées à des investissements importants et au retard pris par la levée de fonds qu’elle avait engagée. Décidée à se recentrer sur son cœur de métier, elle est entrée en négociation avec des opérateurs susceptibles de reprendre les 66,99% de parts qu’elle détenait dans Fibréa. Dans la corbeille de la mariée, les 500 km de fibres optiques déjà déployés en Maurienne, Tarentaise, Combe de Savoie ainsi que le savoir-faire des équipes.

Covage aux manettes

C’est finalement Covage,  précurseur des réseaux de fibre optique sur le marché français depuis 2006, qui reprend Fibréa aux côtés des communes et intercommunalités, de la SFTRF et Ambition Télécom et Réseaux.  L’acquisition, qui reste soumise à l’approbation de Bercy, est financée sur fonds propres. Détenu par Cube Infrastructure Fund et Partners Group,  le groupe emploie 350 personnes et exploite actuellement 44 réseaux d’initiative publique ou privée desservant les particuliers, les entreprises et les services publics, interconnectés via son réseau national de transmission. Il couvre 2 millions de prises, dont 500 000 sont en exploitation par plus de 200 opérateurs de communications électroniques, français ou internationaux.

Une présence renforcée en Aura

Avec Fibréa, Covage renforce sa présence en Auvergne-Rhône-Alpes. Il est notamment présent sur Lyon, Clermont et la Haute-Savoie via sa filiale Tutor Haute-Savoie. Cette dernière a pour mission de commercialiser auprès des opérateurs de télécommunication l’accès au réseau public fibre optique du Syane et d’en assurer l’exploitation. Engagée fin 2015, la phase 1 du déploiement de la fibre optique sur la Haute-Savoie devrait s’achever en 2018.  Elle représente un investissement total de 131,5 millions d’euros hors taxes et doit permettre de couvrir 90% des entreprises ainsi que la moitié des foyers.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Quel est le nombre idéal de parlementaires ?

Un physicien de l’EPFL de Lausanne découvre des failles majeures dans la méthodologie d’un article classique qui influence le choix du nombre de parlementaires depuis près d’un demi-siècle. Le  nombre idéal de...

Lire la suite

Ski de randonnée : Plum a le vent en poupe

Dopé par la crise sanitaire, le ski de randonnée attire les skieurs privés de remontées mécaniques. Basé à Thyez, le fabricant de fixations Plum a dû augmenter la cadence pour répondre à la forte demande. S’il est...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest