Sur le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa), les fouilles ne s’arrêtent plus. Un nouvel ensemble funéraire antique très dense vient d’être découvert. Concentré sur 4 200 m2, le site est délimité par une voie et plusieurs fossés ont été mis au jour. Les structures funéraires en place datent du Ier au Ve siècle de notre ère.

Si au départ les crémations dominaient, à partir du IIe siècle, ce sont les inhumations qui les remplacent. Étonnamment, les nombreuses sépultures de bébés et d’enfants sont particulièrement soignées, ce qui était contraire aux pratiques usuelles de la région. Une étude scientifique est en cours pour savoir s’il s’agit de regroupements familiaux.