Gastronomie : la crème des fromages !

par | 17 Jan 2014

Et pourquoi ne pas poursuivre sur une note festive le mois de janvier ?

Ils s’appellent Comté, beurre et crème de Bresse, Bleu de Gex… Tous ont un point commun : compter parmi la crème des produits, en étant labellisés AOP, appellation d’origine protégée. Pourquoi ne pas partir à leur découverte via une route un peu particulière : celle des fromages, beurres et crème AOP ? Une telle route n’existe pas ? Bien sûr que si. Tout d’abord, commencez votre voyage par le Comté, au gré de fermes, fruitières ou caves d’affinage. Dans notre département, deux fermes vous ouvrent leurs portes : la ferme Massonnet à Brénod et le Gaec de la Combe du Val, à Vieu d’Izenave.

La première offre une plongée au coeur de l’univers laitier, pour découvrir l’amont de votre futur morceau de fromage. Marie Pitou-Massonnet propose (avec réservation), d’assister à la traite et des visites commentées autour de son troupeau laitier. A Vieu d’Izenave, vous pourrez retrouver des infos sur l’agriculture bio, la production de lait destiné au Comté avec une possible visite de la fruitière de la Combe du Val à Saint-Martin-du-Fresne. Celle-ci compte parmi les huit fruitières du département. Attention cependant, « le Comté se fabrique le matin, organisez vous visite en conséquence », prévient le comité interprofessionnel du gruyère de Comté.

A Brénod, Poncin, Drom, Simandre-sur-Suran, Treffort, Villereversure et Chezery-Forens (spécialisée en Bleu de Gex), vous apprendrez comment les fromagers transforment le lait en délicieux produits que vous ne manquerez pas de déguster par la suite… D’ailleurs, un restaurant s’est fait une spécialité des fromages locaux, La Catheline, à Lelex, « gare supérieur de la télécabine », plus précisément. L’établissement est en effet perché au sommet des pistes de ski alpin avec, pour unique accès, la télécabine de Lelex. Là, vous pourrez vous régaler de fondue, Morbiflette et Gexiflette, Mont d’or chaud… Il y a le choix, on dénombre 43 fromages, deux beurres et une crème AOP dans la région Rhône-Alpes.

Découvrez également le Bleu de Gex, qui, s’il n’est pas le plus connu des Bleus, « n’est pas peu fier d’avoir fait son entrée à la cour de France en 1530 grâce à Charles Quint, dont on dit qu’il était un grand amateur de fromage. Fabriqué avec du lait de vache de race Montbéliarde ou Simmental, il est affiné en cave où sa pâte se mouchette de bleu au fil des semaines. Doux, il se consomme en raclette », précise le comité des AOP françaises. Sans oublier les fameux beurre et crème de Bresse ! Le barattage traditionnel du beurre « le rend particulièrement tendre, souple et aéré. On distingue deux crèmes fraîches AOC de Bresse. L’une, au caractère nappant, se distingue par son velouté et sa douceur remarquable. On apprécie ses arômes de fleur et son goût de biscuit. L’autre, la crème de Bresse épaisse, a une consistance plus ferme. Elle se caractérise par un goût vif et frais et une rondeur onctueuse en bouche. Consommés nature, la crème de Bresse et le Beurre de Bresse sont également très prisés des cuisiniers et pâtissiers, pour sublimer leurs recettes ».
Bonne dégustation !

0 commentaires

Découvrez également :

Ski : les ESF prennent le virage du “toute-saison”

À la veille de l’hiver, le Syndicat national des moniteurs du ski français fait le point et affiche ses ambitions pour 2023. Avec ses 17 000 “pulls rouges” (et 300 nouveaux diplômés par an) répartis dans 220 écoles, 2,5 millions de clients, 4 000 jeunes en...

LIRE LA SUITE

Ski alpin : un Critérium sans les dames

À Val d’Isère, la 67e Coupe du monde de ski alpin ne durera qu’un week-end, les 10 et 11 décembre, en l’absence des épreuves féminines, au grand dam de l’organisation. Le Critérium de la première neige de Val d’Isère ouvre traditionnellement le bal des épreuves de...

LIRE LA SUITE

Publicité