L’immobilier va mieux. Mais, les notaires de l’Ain, réunis pour dresser un état des lieux du marché des ventes d’appartements, maisons et terrains dans le département, mardi 27 septembre, ont une nouvelle fois constaté de fortes disparités selon les territoires. Les statistiques ont été présentées en neuf secteurs : Gex, Bellegarde, Oyonnax, Bourg-en-Bresse, périphérie burgienne, grande Dombes, Plaine de l’Ain-Côtière et Bugey Sud. Et la moyenne départementale était indiquée en deux fois : avec et sans le pays de Gex, tant celui-ci tend à gonfler les chiffres. Ainsi, le prix médian des appartements anciens affiche une évolution de 4,8 % sur un an pour l’ensemble du département, contre une baisse de 5,4 % pour le département hors territoire gessien.

Les ventes ont tendance à repartir à la hausse, dynamisées par des prix en baisse, les taux bas et l’évolution des prêts à taux zéro, favorable aux primo-accédants. C’est particulièrement vrai pour le Pays de Gex où le marché s’était complètement arrêté ces dernières années, mais où les prix, en baisse de 2,2 %, stimulent les achats. Même à Bourg, marché en baisse constante depuis 10 ans, les prix se stabilisent et les transactions repartent. …